Route - Page 3

Une tourelle de pelle installée sur un porteur[…]

Destiné aux travaux d’entretien des accotements routiers, ce véhicule entièrement autonome se commande depuis l’un ou l’autre des deux postes de conduite. Baptisé « camion-pelle GB4200 », ce matériel unique a été conçu et assemblé par Echle, entreprise familiale indépendante basée à Wolfach en Allemagne, à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg. Il a été développé en six mois, pour les besoins propres d’une des spécialités de l’entreprise : l’entretien des accotements routiers : fauchage, talutage, creusement de fossés de drainage, etc. L’engin est constitué [...]

truc a conrad
22 mars 2016 - 07H08 |

Interoute et ville se tiendra à Paris

Le salon dédié à la construction, l’entretien et l’exploitation des infrastructures routières s’installe Porte de Versailles Pour son édition 2016, le salon Interoute et Ville a décidé de se tenir à Paris, Porte de Versailles. Du 14 au 16 juin prochain, l’organisateur espère attirer près de 200 exposants et plus de 6 000 professionnels de la route autour de trois thèmes : « Concevoir et construire les infrastructures routières » ; « Équiper » ; « Préserver et exploiter ». Le choix fait il y a plusieurs années d’inclure les voiries urbaines dans le champ couvert par le [...]

interoute 2012
09 mars 2016 - 06H31 |

-

Un porteur pour les travaux d’entretien routier

Tre Emme est une marque de l’italien Merlo qui s’est spécialisée dans la fabrication d’un porteur pour l’entretien routier. Le fauchage des accotements est, massivement, effectué avec un tracteur agricole. Or Tre Emme en est persuadé : cet engin n’est pas adapté à cela. Principal point noir : la faucheuse est montée à l’arrière et le conducteur doit se contorsionner pour voir l’outil. Avec le MM135MC l’outil peut être monté devant ou sur les côtés avec une bonne visibilité. Il est aussi possible de monter plusieurs outils de coupe. La transmission hydrostatique se [...]

L'outil se connecte sur le côté
16 février 2016 - 00H00

Un alimentateur chez Bomag

Bomag, la marque des matériels routiers du groupe Fayat, n'avait pas d'alimentateur à son catalogue. C'est maintenant chose faite avec le BMF 2500, une machine de conception et de fabrication « maison ». Sa productivité théorique est de 4000 t/h, soit 37 s pour décharger un camion. En option un convoyeur déportable peut se greffer sous le convoyeur fixe ce qui permet de verser dans un finisseur situé dans une autre voie de circulation. Bomag insiste sur son tapis convoyeur, fait d'un mélange d'acier et de caoutchouc, facile à nettoyer et qui ne craint pas la chaleur.

08 février 2016 - 00H00 |

-

Tandem compact oscillant

Hamm revendique le choix de l’oscillation sur ses compacteurs tandem routier. L’Allemand décline cette technique sur sa gamme compacte avec le HD 14 VO, un compacteur pesant 4,4 t pour 1,38 m de large. Il combine l’oscillation de la bille arrière à une fréquence de 30 ou 39 Hz à une amplitude tangentielle de 1,37 mm à la vibration de la bille avant à une fréquence de 60 ou 51 Hz pour une amplitude de 0,51 ou 0,31 mm. Hamm pense que cette combinaison de mouvements verticaux et longitudinaux améliore la qualité du compactage de l’enrobé.

04 janvier 2016 - 00H00

Centrale d’enrobage discontinue ultra-mobile

La BBM 1250 de Benninghoven joue la carte de l’ultra-mobilité. Tous les éléments de cette centrale discontinue sont montés sur cinq châssis tractables. Assurant une production de 100 t/h, la BBM 1250 peut donc être déplacée très rapidement d’un chantier à l’autre. La centrale est équipée d’un crible à quatre étages capable de trier 90 tonnes d'agrégats par heure et d’alimenter les quatre trémies de stockage d’agrégats chauds. Le malaxeur brasse des gâchées de 1,25 t.

14 décembre 2015 - 00H00

Wirtgen progresse même en Chine

Avec 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires prévus en 2015 le groupe Wirtgen va encore afficher une progression à deux chiffres cette année, pourtant difficile pour les fabricants de matériels de chantier. Cette bonne santé s'explique en partie par de la croissance externe avec les rachats récents des concasseurs Kleemann et des centrales d'enrobage Benninghoven. Dans ces deux secteurs le groupe possède une marge de progression puisque Kleemann n'a que 7% de parts de marché mondiales (à comparer aux 70% des raboteuses Wirtgen et aux 35% des finisseurs Voegele, [...]

20 septembre 2015 - 23H00

Caterpillar se met au compactage intelligent

Très à la pointe en matière de nouvelles technologies, Caterpillar n’avait pourtant pas investi tout à fait l’automatisation du compactage, laissant Ammann et Bomag seuls sur ce domaine. La lacune est comblée avec le lancement du système AAC : des capteurs mesurent la rigidité du sol en fonction du rebond de la bille et l’électronique modifie automatiquement l’amplitude de la vibration (la fréquence reste fixe). A noter que cette automatisation concerne les deux billes du tandem routier.

Amman et Bomag ne sont plus seuls sur la vibration automatique
13 septembre 2015 - 23H00 |

- -

Bomag modernise sa raboteuse de 2 m

Avec une part de marché mondiale proche de 70%, Wirtgen domine de la tête et des épaules le secteur des raboteuses à froid. Bomag ne s’avoue pas vaincu. La marque, autrefois spécialiste du compactage, regroupe dorénavant d’autres lignes de produits anciennement estampillés « Marini » dont des finisseurs et des raboteuses routières. Ce changement de logo n’est pas qu’une valse d’autocollants, il n’a lieu que quand le produit a effectivement été pris en main par les équipes allemandes. C’est ici le cas non seulement pour le design et la conception de la machine, mais [...]

Bomag se place en challenger de Wirtgen
08 juin 2015 - 23H00 |

Contrôle de compactage pour rouleaux de 1 m

Les systèmes de contrôle électronique du compactage mesurent la réponse du sol à la frappe, en déduisent sa densité et affichent en temps réel le résultat sur un écran de contrôle. Il y en a de deux types : très perfectionnés pour les compacteurs routiers les plus haut de gamme, et d’autres beaucoup plus simple pour les petits matériels de type plaques vibrantes. Étrangement, il n’y avait rien pour les matériels intermédiaires. Bomag comble ce manque en proposant son Economizer en option sur ses rouleaux tandem de 0,80 à 1,30 m de large. C’est le système le plus simple [...]

Bomag a choisi un système simple pour ces matériels concurrencés.
06 juillet 2014 - 23H00