Nouveautés - Page 34

Le Bell B50 passe en série E

Visible pour la première fois lors d'Intermat 2015, la nouvelle version du Bell série E reste, avec ses 50 t de charge utile, le plus gros tombereau articulé du marché. Son évolution est imposée par la mise aux normes de son moteur, qui reste un Mercedes. Mais une nouveauté technique est introduite : la fin du ralentisseur hydraulique incorporé dans la boite de vitesse, remplacé par un ralentisseur jouant sur des freins à bain d'huile ce qui était, jusqu’à lors, une spécificité des tombereaux Komatsu. A noter que Caterpillar a choisi la même technique pour ses nouveaux [...]

Bell série E reste, avec ses 50 t de charge utile, le plus gros tombereau articulé du marché.
12 avril 2015 - 23H00 |

- -

La Mecalac 12 MTX, la star du salon

Ce sera, à n’en pas douter, la star de cette édition 2015 du salon Intermat. La Mecalac, matériel emblématique des travaux urbains français, débute une nouvelle étape de son histoire. Née en 1984 dans un atelier près d'Annecy, cette machine fut dès l'origine conçue pour travailler en ville. Objectif : n'encombrer qu'une seule voie de circulation et remplir à elle seule toutes les tâches nécessaires à la pose de canalisations, à la réfection des trottoirs ou à l'installation d'équipements urbains. Trente ans plus tard, le nouveau modèle baptisé Mecalac 12 MTX garde les [...]

La 12 MTX représente un véritable tournant par rapport au modèle précédent.
12 avril 2015 - 23H00 |

- -

Une nouvelle série chez Case

Depuis que Volvo a annoncé qu'il arrêtait les niveleuses et tant que Komatsu ne se sera pas franchement décidé à exporter les siennes en Europe, il n'y a pas beaucoup d'alternative à Caterpillar pour qui a besoin d’une machine de ce type. En voici une : la nouvelle série C de Case. C'est une niveleuse allemande, héritière de la marque O&K. C’est un petit modèle qui, contrairement aux machines américaines, place son articulation à l’avant, entre la cabine et la poutre, et non pas à l’arrière, entre la cabine et le bloc moteur.

Une héritière d’O&K.
24 mars 2015 - 00H00 |

- -

JCB redessine les cabines de ses chargeuses

La 457 est la première chargeuse JCB à bénéficier des nouvelles cabines dessinées par la marque et baptisées CommandPlus. Celle-ci se généralisera par la suite au reste de la gamme. La structure ROPS (protection contre le retournement) possède des montants dont la largeur correspond à présent à celle de l'arrière de la cabine. Le siège est équipé d'une position de conduite élevée avec pédales améliorées, nouvelle colonne de direction ajustable et commandes hydrauliques montées sur les accoudoirs du siège. Les phares de toit sont à ampoules LED et les rétroviseurs sont [...]

Cette cabine CommandPlus se généralisera à l’ensemble de la gamme.
10 mars 2015 - 00H00 |

- -

Une Liebherr EC-B 8 plus performante

Le nouveau design de la structure de la grue Liebherr 172 EC-B 8 a permis d'augmenter sensiblement ses performances. La capacité de charge a pu être augmentée de 15 % sur toute la longueur de la flèche. C'est ainsi que cette nouvelle grue « top less », avec sa charge maximum de huit tonnes, est capable de lever 2 100 kg en bout de flèche pour une portée de 60,0 m. Par rapport au modèle précédent, ce sont 250 kg de plus en bout de flèche, ce qui n’est pas négligeable. Capacité max : 8 t. Longueur de flèche : 60 m. Capacité en bout de flèche : 2,1 t. Produit : 172 EC-B [...]

a permis d'augmenter sensiblement ses performances.
10 mars 2015 - 00H00 |

- -

Une Liebherr en Étape 4

Le groupe Liebherr a choisi le salon Pollutec qui s'est tenu en France à la fin de l'année 2014 pour présenter en avant-première mondiale sa nouvelle chargeuse sur chenilles LR 636. La principale évolution de cette machine d’un poids en ordre de marche de 21 200 kg réside dans l'adoption d'un moteur diesel Liebherr d’une puissance de 135 kW et qui respecte les normes d’émissions de gaz d’échappement dites Étape 4. Poids : 21 t. Puissance : 135 kW. Produit : LR 636. Fabricant : Liebherr.

Le nouveau moteur est le principal changement.
24 février 2015 - 00H00 |

- -

Une Volvo de 5 t sans déport arrière

La nouvelle ECR 50D de Volvo et une minipelle sans déport arrière, c'est à dire dont le contrepoids ne dépasse pas la largeur du châssis. Elle est construite autour d'une architecture hydraulique mono-pompe, ce qui est une marque de fabrique des minipelles Volvo. Le déport en pied de flèche se commande depuis une molette placée sur le joystick droit ce qui permet de combiner ce mouvement avec la rotation de la tourelle. Une mise au ralenti automatique est programmable ainsi qu'une mise à l'arrêt automatique dont le compte à rebours est également réglable. Poids : 5,01 [...]

Mise à l’arrêt automatique programmable pour cette minipelle.
24 février 2015 - 00H00 |

- -

Une mini JCB sur chenilles

Avec sa 1 CX JCB avait ajouté à son catalogue de chargeuses-pelleteuses un tout petit modèle destiné aux travaux des paysagistes dans les parcs et jardins ou dans les golfs. En voici une nouvelle version mais sur chenilles cette fois ce qui procure un meilleur déplacement en pente, une force de pénétration supérieure et protège mieux les sols. Mais ce modèle est plus coûteux que la version sur pneus. Côté performance, JCB affirme que ce 1 CX-T combine l'efficacité d'une minipelle de 2,5 t et d'une petite chargeuse de type « skid steer ». Puissance : 36,3 kW. Produit : [...]

Un matériel original sans équivalent sur le marché.
24 février 2015 - 00H00 |

- -

Un Volvo à cabine surbaissée

Le Volvo FH, un tracteur routier dont la puissance peut monter jusqu'à 750 ch, est proposé dans une nouvelle version avec toit surbaissé. Celui-ci perd 190 mm de hauteur, il et parfaitement plat et les accessoires qui lui sont habituellement montés (antennes, avertisseurs, etc.) ont été déplacés. Cela réduit la hauteur hors tout du véhicule et facilite son passage dans les zones à gabarit limité, par exemple les installations de carrières. Hauteur hors tout : 3,2 m. Véhicules : FH et FH16. Fabricant : Volvo.

190 mm de hauteur en moins pour cette version « extra plate ».
17 février 2015 - 00H00 |

- -

Seconde version du D7E

Le D7-E, sorti en 2009, doit à son tour évoluer et adopter un moteur aux nouvelles normes anti-pollution. Mais il continuera à s'appeler D7-E ce suffixe ne désignant pas une série mais l'adoption d'une transmission électrique. Celle-ci est donc toujours d'actualité d'autant qu'elle a, après 6 ans d'exploitation, fait preuve de son efficacité en termes de réduction de consommation d'énergie. Il ne s'agit pas d'un engin électrique à proprement parlé puisqu'un moteur Diesel entraîne un générateur qui délivre ensuite son courant à des moteurs électriques qui animent les [...]

Changement de moteur Diesel pour cette machine à transmission électrique.
17 février 2015 - 00H00 |

- -