Nacelle - Page 8

Ruthmann prend de la hauteur

Après une bonne année 2011 (CA 75,7 millions d´euros), qui a vu son chiffre d’affaires augmenter de 30 % dans le segment des Steiger, grâce au succès des T 330 et T 285, Ruthmann poursuit sa dynamique ascensionnelle en créant une nouvelle gamme de matériel dédiée au travail en hauteur. Une première mondiale à découvrir au salon Intermat 2012.

L’Allemand Ruthmann poursuit sa dynamique ascensionnelle.
06 mars 2012 - 01H00

Eurolev devient l’importateur Skako Lift pour la[…]

Eurolev, un loueur récemment installé qui compte aujourd’hui huit agences en France, se diversifie en devenant l’importateur exclusif des nacelles araignées et des nacelles tractées du Danois Skako Lift. Ces matériels, d’une hauteur de travail allant de 12 à 52 m, sont issus du rapprochement des marques Denka et Falcon. Eurolev va, bien sûr, faire entrer ces machines dans son parc de location mais va également les proposer à la vente.

Une agence Eurolev.
08 mars 2011 - 01H00

Kiloutou reprend une partie de Mediac’up

Kiloutou a racheté à Mediaco l’activité location de nacelles automotrices de Mediac’up Atlantique, dans l’ouest de la France. Kiloutou y gérera la location de nacelles et de chariots à portée variable, tandis que Mediaco conservera l’exploitation des nacelles de grande hauteur montées sur poids lourds, dont une Wumag WT 1000, une nacelle portée haute de 100 m. Ce rapprochement est présenté par les deux compagnies comme « la première étape d’un partenariat stratégique ». Mediaco, qui domine de la tête et des épaules le secteur du levage, a créé Mediac’up en 2006 pour se [...]

Mediac’up est une filiale de Mediaco.
11 janvier 2011 - 01H00

Haulotte reprend de la hauteur

Le constructeur français de chariots et de nacelles Haulotte annonce un chiffre d’affaires en progression de 20% à fin septembre 2010. Haulotte se montre cependant prudent en déclarant que « le niveau modéré du carnet de commandes limitant toujours la visibilité pour les trimestres à venir ». Les nacelles élévatrices de personne avaient particulièrement souffert de la crise, victimes de l’arrêt brutal de l’investissement des loueurs.

Une nacelle Haulotte.
15 novembre 2010 - 01H00

La CX15 d'ATN : conçue pour la location

Après les nacelles à mâts et les articulés, ATN, constructeur à Tonneins, lance pour sa dixième année d'existence une nacelle ciseaux, couvrant ainsi tous les types d'engins du secteur. Mais, comme pour tous les autres produits de l'entreprise, la CX15 s'adresse plus particulièrement aux loueurs. Très proche d'Acces-Industrie, ATN s'est appuyé sur les informations fournies par le loueur et lui a confié une bonne partie des essais de terrain. Il en résulte une nacelle ciseaux qui, dans son allure générale, n'est pas révolutionnaire. Dans les détails, la CX15 présente [...]

La CX15, première nacelle ciseaux d'ATN.
15 novembre 2010 - 01H00

JLG France reprend sa progression

2009 avait été une année noire pour JLG France : baisse du chiffre d'affaires passant de 162 millions d'euros à 95 millions d'euros, ajustement des effectifs avec la suppression de 53 postes sur les 170 de l'usine de Tonneins, ce qui avait provoqué un conflit social dur. 2010 devrait laisser le pire en arrière. L'année sera sans doute qualifiée de correcte. En France et en Europe, la Toucan 10E, une nacelle électrique fabriquée à Tonneins, remporte un joli succès. Le retour à une vraie croissance est plutôt attendu pour 2011. « Les loueurs, n'ayant pas investi depuis [...]

Laurent Guillaux, directeur des ventes pour le Sud-Europe.
12 octobre 2010 - 00H00

Réorganisation de Genie

La division Terex Aerial Work Platforms (AWP) du groupe Terex s’est restructurée. Une restructuration qui sera effective le 1er octobre prochain et qui intervient au moment où la situation commence à s’améliorer, observe son président, Tim Ford. L’objectif est de rendre la division plus flexible pour mieux répondre aux attentes des marchés. Cette stratégie s’est manifestée dès l’année dernière par l’ouverture d’une plate-forme de distribution et de logistique américaine à North Bend (Washington), et à Roosendaal (Pays-Bas), et par le lancement d’une usine de [...]

Anciennement responsable de l’Europe, Matt Fearon est chargé des Amériques.
14 septembre 2010 - 00H00

Genie inaugure son centre logistique européen

Proche des ports de Rotterdam et d’Anvers soit au cœur logistique de l’Europe de l’Ouest, le centre de distribution de Genie à Roosendaal est aujourd’hui opérationnel. À la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, il se compose de deux bâtiments prêtés à Ceva Logistics d’une superficie totale de 33 000 m2 avec de larges aires extérieures pour stocker les machines en transit. Le premier héberge 27 000 références de pièces détachées, la préparation de commandes et l’administration des ventes pour l’EMEAR (Europe, Moyen-Orient, Afrique et Russie). Le second est dédié [...]

Christophe Rousseau, directeur général de Genie France.
05 juillet 2010 - 00H00

Landrau voit haut et grand

Le spécialiste angevin du levage et de la location de nacelles élargit ses compétences en vue de conquérir de nouveaux territoires. « Nous sommes un petit groupe indépendant de 90 salariés disposant de l’intégralité de la gamme du levage à la nacelle », résume Marc Landrau, le président-fondateur de l’entreprise éponyme basée à Saint-Sylvain-d’Anjou. Landrau réussit à tirer son épingle du jeu même dans une conjoncture en berne. De fait, le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 8 % en 2009, à 8,2 millions d’euros contre 7,6 millions en 2008 et 6 millions en 2007. [...]

Marc Landrau, président de Landrau.
25 mai 2010 - 00H00

Un accord entre Manitou et Genie

Le constructeur français et la filiale de Terex ont passé un accord croisé de fabrication et de distribution. Manitou produira pour Genie deux modèles de nacelles à mât vertical de 5,70 m et 7,90 m de hauteur de travail. Genie produira pour Manitou deux modèles de nacelles à ciseaux de 7,92 m et 9,75 m. Ces matériels seront vendus par les réseaux respectifs des deux partenaires sous leur couleur et avec leurs dénominations propres. Argument avancé : le coût de développement des matériels et l'intérêt d'enrichir la gamme de chacun.

27 avril 2010 - 00H00