Fabricants - Page 100

Décapeuses nouvelle génération

Trois décapeuses Caterpillar passent en série « H », les 621, 623 et 627. Cette évolution est avant tout dictée par l’introduction de nouveaux moteurs aux normes Étape 3b Cat C13 de 400 ch dans les trois modèles, avec en plus un second moteur Cat C9.3 de 200 ch à l’arrière de la 627H. La 621H et la 623H sont deux machines identiques que seul distingue leur mode de chargement : une lame classique pour la 621H, un racloir à chaîne pour la 623H (une configuration pour terre poudreuse très rarement utilisée en France). Outre le moteur, Caterpillar a aussi changé le [...]

Moteur, freinage et transmission ont été revus.
16 janvier 2012 - 00H00 |

- -

Une nouvelle usine Hyundai en Chine

Hyundai Heavy Industries, la branche de consortium coréen Hyundai qui construit des matériels de chantier, a ouvert une nouvelle usine en Chine. Dédiée à la fabrication de chargeuses sur pneus, cette unité représente un investissement de 49 millions de dollars (36 millions d’euros). D’une capacité de 8 000 unités par an, cette usine doit permettre à Hyundai d’atteindre son objectif de vente de 10 000 chargeuses sur pneus en Chine par an. À titre de comparaison, il s’en est vendu moins de 2 000 en France, en 2010, toutes marques confondues.

Inauguration de la nouvelle usine à Taian, en Chine.
09 janvier 2012 - 00H00 |

-

Caterpillar confie Bucyrus à ses distributeurs

En rachetant Bucyrus pour la coquette somme de 8,6 milliards de dollars (6,3 milliards d’euros), Caterpillar a récupéré des usines de fabrication d’engins miniers mais également leur réseau intégré de vente et d’après-vente. Fidèle à sa tradition, le numéro un mondial garde l’industrie mais délègue le service. Premier transfert : la Nouvelle-Calédonie, l’Australie du Nord, et la Nouvelle-Guinée seront couvertes par Sime Darby, concessionnaire Caterpillar, qui a repris cette activité pour la somme de 360 millions de dollars (273 millions d’euros). En France [...]

Le représentant en Nouvelle-Calédonie est maintenant Sime Darby.
19 décembre 2011 - 00H00 |

- -

Pelles Volvo made in India

Pour faire face à une demande locale qui devrait augmenter de 30 % en 2011, Volvo Construction Equipment a investi 15,7 millions d'euros (144 millions SEK) dans une nouvelle chaîne de montage de pelles hydrauliques dans son usine de Bangalore, en Inde. Construit il y a déjà 33 ans, ce site stratégique du développement de Volvo dans le pays a été entièrement rénové et devrait tripler sa capacité de production en 2012.

Pelles Volvo assemblées en Inde.
05 décembre 2011 - 00H00 |

- -

AdBlue dans les Doosan

Le Coréen Doosan fait passer ses chargeuses sur pneus aux dernières normes antipollution. Pour cela, il n’y a pas installé son moteur maison « pas assez coupleux » d’après lui, ni un Cummins comme dans les versions précédentes, mais un Scania. Or ceux-ci utilisent la technique dite SCR avec adjonction d’AdBlue, et pas l’EGR. Ces Scania seront montés dans toute la gamme inaugurée aujourd’hui avec la DL450, une chargeuse de 4 500 l. Doosan rejoint ainsi New Holland dans l’offre de chargeuses en SCR, une option technique qui a l’avantage de pouvoir se revendre facilement [...]

La nouvelle DL450 de Doosan, avec moteur Scania.
22 novembre 2011 - 00H00 |

-

Caterpillar à la conquête des mines

Après le rachat des pelles minières de Bucyrus et l’annonce de l’ouverture en Indonésie d’une nouvelle usine dédiée aux tombereaux miniers, Caterpillar poursuit sa diversification vers l’exploitation minière en annonçant le rachat du Chinois Era Mining Machinery. Ce dernier fabrique des étaiements hydrauliques pour galeries souterraines. C’est une vraie diversification pour Caterpillar qui restait jusque-là cantonné aux matériels mobiles et à l’exploitation de surface.

L’usine Era, en Chine.
22 novembre 2011 - 00H00 |

- -

Bomag reste confiant pour 2012

Comme à peu près tous les secteurs d’activité, le marché des matériels de chantier est inquiet, mais ne panique pas. « La tendance a été bonne jusqu’au mois d’août. Depuis nous sommes clairement dans une phase de ralentissement », constate Philippe Ducouret, directeur général de Bomag France, spécialiste du matériel routier. Très durement frappés par la crise de 2009, les biens d’équipement remontent lentement la pente. Avant un nouveau plongeon ? « Je ne crois pas à une chute aussi brutale qu’il y a deux ans. Les parcs de matériels se sont réduits, les machines ont [...]

Philippe Ducouret, directeur général de Bomag France.
14 novembre 2011 - 00H00 |

-

Le BMP 8500 de Bomag

La commande à distance des compacteurs de tranchée s’est généralisée car elle garantit la sécurité de l’opérateur qui se tient en dehors de la zone d’effondrement potentiel. Le BMP 8500 a choisi la radiofréquence qui présente des avantages par rapport à l’infrarouge : elle est insensible aux obstacles et à la météo et la télécommande n’a pas à être pointée vers la machine, ce qui est plus confortable. Mais elle use plus vite sa batterie. C’est pourquoi Bomag lui permet également de passer en mode filaire en la reliant au compacteur par un câble le temps que la batterie [...]

Le BMP 8500 radiocommandé de Bomag.
14 novembre 2011 - 00H00 |

Une centrale à béton nouvelle génération pour BGIE

BGIE, filiale de Vicat qui réunit les activités béton et granulats du groupe dans les régions Nord, Île-de-France et Est (25 centrales), a remplacé la centrale BPE (béton prêt à l’emploi) d’Escaudain par celle de Somain, le 14 septembre dernier. Certifiée NF, ISO 9001 et OHSAS 18001, elle est dotée de quatre silos à ciment, six trémies à granulats, un malaxeur d’une capacité de 2 m3, d'un local adjuvant de sept cuves sur bac de rétention intégré et d'un système informatique intégré qui assure une grande traçabilité et qualité des bétons produits.

La centrale de Somain.
25 septembre 2011 - 23H00 |

- -

De nouvelles Caterpillar

Caterpillar a modifié trois de ses pelles sur pneus qui restent cependant en série « D », des machines qui sont maintenant assemblées en France, dans l’usine de Grenoble. Les M316 D, M318D et M322D disposent d’un nouveau châssis qui permet d’utiliser une lame (redessinée) à l’avant ou à l’arrière, avec ou sans stabilisateurs de l’autre côté. Les machines peuvent également être équipées de stabilisateurs à l’avant et à l’arrière. Autre changement : un module de contrôle identique à celui des pelles sur chenilles série « E », les toutes dernières nées de Caterpillar.

Malgré les améliorations, les machines restent en série « D ».
19 septembre 2011 - 23H00 |

- -