Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Wacker Neuson dévoile un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 18,1 %

| |

Au troisième trimestre, les résultats du groupe s’élèvent à 461,4 millions d’euros contre 390,8 millions en 2020. Une belle progression malgré les difficultés mondiales d’approvisionnement qui ralentissent les chaînes de production.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Siège social de Wacker Neuson à Munich. Crédit : Wacker Neuson.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de Wacker Neuson atteint près d’1,4 milliard d’euros soit une croissance de 17 % par rapport à 2020. Ses activités se sont montrées particulièrement dynamiques sur les marchés européen et américain.

 

Au troisième trimestre, représentant 79 % du revenu total du groupe, les résultats ont augmenté de 16,8 % en Europe par rapport à 2020 pour atteindre 362,2 millions d’euros avec des activités particulièrement porteuses en France et au Royaume-Uni notamment.

 

Avec 84,3 millions d'euros de chiffre d’affaires, soit une hausse de 27,9 % au 3e trimestre, le marché américain a été porté par les demandes conséquentes pour les pelles et les chargeuses sur pneus.

 

A noter, en revanche, qu’en raison, entre autres, d’un ralentissement sur le marché des pelles en Chine, les résultats de Wacker Neuson en Asie-Pacifique stagnent.

Des tensions sur les chaînes de production

Tout au long de l’année, les difficultés mondiales d’approvisionnement entraînant une hausse des prix des composants, des matières premières et des transports de marchandises mais aussi des problèmes de disponibilités ont impacté les chaînes de production des matériels. Celles de Wacker Neuson n’ont pas non plus été épargnées.

 

« Le troisième trimestre a été positif mais aussi difficile pour nous. Les tensions au niveau de l’approvisionnement et les interruptions répétées au niveau des chaînes de production ont été de réels défis pour nos équipes, nos fournisseurs et nos partenaires commerciaux. Et, il n’y a pas encore de signes d’apaisement sur ces problématiques », commente Karl Tragl, PDG de Wacker Neuson.

 

Charlotte Divet