Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Volvo insiste sur le rayon court

| Volvo |

Le constructeur a récemment levé le voile sur trois nouveaux modèles d'excavatrices. L'occasion de découvrir une pelle sur pneus à rayon court baptisée EWR170E.

Les sites web parasites sanctionnés !
La nouvelle EWR170E © © Volvo CE
Le fabricant scandinave avait donné rendez-vous sur son site de Konz, en Allemagne, afin de présenter les nouveautés de sa génération E. L’occasion pour les visiteurs de découvrir la pelle sur chenilles EC355 qui viendra se substituer au modèle ECR305E de série C, mais également la pelle sur pneus EW220E qui remplace la EW210D, et surtout la dernière venue sur le segment porteur des rayons courts :
la EWR170E.
 
Avec sa flèche à volée variable et son enveloppe de travail contenue, cette machine dont le lancement commercial interviendra en début d’année 2018 s’inscrit dans la droite ligne de sa devancière de 15 t. L’objectif est donc clair : « surfer sur le succès de la EWR150E qui a su répondre aux attentes des entreprises évoluant en zone urbaine dense », explique le responsable marketing Bruno Franche. Comme d’autres, Volvo CE a bien identifié les attentes de professionnels qui désirent bénéficier des performances d’engins au tonnage plus conséquent, sans perdre la compacité et la mobilité des excavatrices sur pneus dites « short radius ». Dès lors, étendre son offre avec un matériel compris entre 18 et 19 t une fois équipé ne manque pas de sens et permet de venir se placer juste en dessous d’un seuil où la pelle sur chenilles s’impose naturellement.
 
Un autre horizon de développement aurait pu se situer sur des tonnages avoisinant les 10 t, mais le constructeur ne semble pas viser ce créneau considéré comme très franco-français. D’autant qu’avec ce nouvel engin, ses équipes commerciales et marketing auront déjà fort à faire. Il s’agira d’abord d’enfoncer le clou dans l’esprit de l’utilisateur qui doit retrouver dans ce nouvel engin les éléments qui ont su le convaincre sur « la 150 ». D’où la présence du frein de parking automatique qui dispense de passer manuellement d’un pont souple à un pont rigide lorsque la machine cesse d’être mobile pour travailler en statique. Proposé en option, ce système pourrait même rapidement être standardisé, à en croire Bruno Franche.
 
Nul doute que les chauffeurs noteront la commande de la lame, désormais placée au joystick et non plus sous le repose-coude – un manque d’ergonomie qui avait pu être reproché par le passé. Dotée du système dit « CDC » (ou Comfort Drive Control), la pelle permettra également de transférer la conduite du volant vers les manipulateurs, et ce jusqu’à 20 km/h ; le genre de solution qui devrait plaire aux jeunes conducteurs et venir à terme enrichir le modèle EWR150E. Une évolution supplémentaire qui s’inscrit dans la stratégie du constructeur visant un positionnement « premium » sur ce marché de la pelle sur pneus compacte. 
 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus