Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Volvo étudie l’électrique sous toutes les coutures pour les travaux en ville

| |

En Suède, le constructeur a lancé un projet de recherche autour du chantier urbain électrique pour expérimenter toutes les problématiques autour de cet écosystème: de l’infrastructure de charge à l’engin de chantier.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
La L25 en opération à Göteborg. Crédit : Volvo CE

En juin dernier, Volvo CE s’est engagé, dans le cadre de l’initiative « Science Based Targets », à atteindre la neutralité carbone dans sa chaîne de valeur d’ici 2040. Pour remplir ses objectifs, le groupe a d’ailleurs notamment pris un engagement fort vers le développement de machines électriques.

 

« Nous proposons déjà des solutions électriques zéro émission, au bruit réduit et offrant un environnement de travail beaucoup plus confortable, mais ce n'est que la moitié du défi », explique Carolina Diez Ferrer, responsable des programmes d'ingénierie avancés chez Volvo CE. « Nous nous engageons également à aider nos clients à atteindre leurs propres objectifs climatiques grâce à des solutions de site complètes et une approche durable ».

 

Ainsi, pour aller plus loin encore, le groupe a lancé en partenariat notamment avec l’agence suédoise de l’énergie et la ville de Göteborg (Suède) un projet de recherche visant à explorer, pendant deux ans, toutes les problématiques liées à l’électromobilité sous différents angles.

Des machines mises à rude épreuve

« Ce partenariat passionnant permet une enquête approfondie sur les divers besoins en infrastructures et en systèmes de support pour que les machines électriques fonctionnent vraiment au mieux, quelle que soit la tâche à accomplir », ajoute Carolina Diez Ferrer.

 

Au cœur de la ville de Göteborg, la chargeuse sur pneus L25 et la pelle ECR25, électriques, mènent dans ce cadre plusieurs travaux d'aménagement paysager et de déplacement de matériaux. Au printemps prochain, une pelle électrique de 30 t connectée au réseau sera aussi mise à l’épreuve en effectuant des tâches très consommatrices d’énergie sur différents chantiers pour voir comment elle se comporte.

Un écosystème à comprendre

Outre la compréhension de la technologie électrique en elle-même, le projet permettra de mieux appréhender des modèles commerciaux, des systèmes d’infrastructure et de support, des cadres réglementaires et même de contribuer à un changement de mentalité.

 

« Nous voulons assumer collectivement la tâche complexe de comprendre l'écosystème électrique et guider nos clients sur la meilleure façon d'avancer dans cette transition », déclare Niklas Lindblom, chef de projet chez Advanced Engineering Programs, Volvo CE. « Grâce à ce partenariat, nous connecterons toutes les parties de la chaîne de valeur du client afin de développer des connaissances partagées et des capacités d'innovation pour garantir que notre avenir électrique est adapté à tous les défis de la construction. »

 

Charlotte Divet