Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une pompe à béton zéro émission signée Putzmeister

| |

Derrière le lancement de l'automotrice hybride iOntron, la fabricant dévoile également sa stratégie de proposer des solutions plus respectueuses de l’environnement.

Les sites web parasites sanctionnés !
Crédit : Putzmeister

les dernières occasions Pompes à béton et distributeurs

stockway_1404274_1

Turbosol T20X Pompes à béton et distributeurs

Année : 2018 Nb d'heures : 200

Pour pomper tel un Shadok, d'abord, il faut brancher. C’est, en quelque sorte, le seul prérequis de la BSF iOntron Hybrid, de Putzmeister. Pour fonctionner sans émettre de CO2, cette pompe à béton automotrice, équipée d’un moteur électrique de 92 kW, doit, en effet, être raccordée à la source d’énergie du chantier. De cette façon, elle ne requiert aucune batterie supplémentaire et dispose de davantage de réserves de charge utile pour son utilisation quotidienne.
 
Hormis son empreinte carbone nulle, elle produit un faible volume sonore en mode électrique de 107 dB (A), soit, selon le fabricant, un abaissement de 50 % lors du pompage du béton par rapport à un modèle conventionnel. Une aubaine pour les interventions en zones urbaines. Pour autant, grâce à son commutateur l'iOntron Hybrid donne le choix à l’opérateur de passer du mode électrique au diesel par simple pression sur un bouton, même lorsque la machine est en marche. Si, par heure, la consommation de carburant avoisine les 10,2 l et les émissions générées tournent autour de 26,53 kg de CO2, en mode diesel le niveau sonore reste également bas à 115 dB(A). Toutefois, permutée en électrique, les gains sont significatifs sur le plan environnemental et le débit horaire peut atteindre jusqu’à 100 m3. En plus, ce mode prend en charge le positionnement de la stabilisation, le mouvement de la flèche et le pompage du béton.
 
 
À noter aussi que configuré avec une pompe principale iLS, l’engin est censé garantir un plus grand rendement en prévenant les fuites et présenter un meilleur comportement à l’aspiration grâce à l’absence de goulots d’étranglement dans l’écoulement du béton. Sans compter qu’avec la commande intelligente et l’EOC (Ergonic Output Control) 2.0 contrôlant le régime moteur, sa consommation de carburant peut diminuer jusqu’à 25 %. 
 
 
Enfin, l'aspect innovant majeur de l’iOntron porte sur l’intégration du plug-in hybride dans la branche de pompage hydraulique, ce qui réduit l’encombrement et le poids de la machine. Putzmeister a d’ailleurs déposé le brevet pour cette solution. Confiant du succès de l’automotrice, déjà disponible dans la catégorie des 20 à 40 m, le fabricant envisage même de sortir des pompes à béton stationnaires 
et des malaxeurs mobiles iOntron.
 

Charlotte Divet