Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une niveleuse John Deere puissante et séduisante

| |

Après une journée passée aux commandes de la 620GP, les testeurs de Technique-TP livrent leurs impressions aux lecteurs du Moniteur Matériels.

Les sites web parasites sanctionnés !
Une niveleuse John Deere puissante et séduisante

C’est dans les Landes, au sein du complexe du Bud Racing Training Camp, que les testeurs de Technique-TP ont pu prendre les commandes de la niveleuse automotrice 620GP, de John Deere.

 

L'engin de presque 19 t est équipé d'un moteur « maison » DPS de 215 ch, d'une lame frontale à parallélogramme, d'un ripper-scarificateur à l'arrière et de pneumatiques Michelin 17.5R25 en profil XTLA. Cette machine de démonstration a aussi été dotée d'une mémorisation de position de lame, d'un relevage automatique de lame/ripper/frontale avec un positionnement « transfert » et de la commande automatique cumulée de direction-articulation. Cette fonction permet de s’adapter à toutes les situations, par exemple en sollicitant uniquement les roues avant ou en actionnant les roues avec l’articulation automatique.

Un bilan largement positif

Outre ce système, le « cercle premium » a su séduire les testeurs. Il est équipé d’une couronne de rotation étanche sans entretien et sans réglage de jeu. Une nouveauté signée John Deere qui contribue à abaisser notablement le coût de revient.

 


Le cercle porte-lame est équipé d’une couronne de rotation étanche sans entretien et sans réglage de jeu.

 

Une fois au travail, la 620GP se démarque grâce à sa transmission souple, son système anti calage qui permet un passage automatique au point mort, si la machine est en surcharge, sa puissance de poussée ou, encore, la force de rotation de sa lame. Même dans le sable, les capacités de traction de cette version « tandem » 6x4 conservent de bonnes capacités.

 


La commande automatique cumulée de direction articulation permet des mouvements souples.

 

Seules ombres au tableau, la visibilité qui pourrait être améliorée si la partie avant basse de la cabine était transparente, et la protection des vérins de scarificateur qui pourrait être renforcée par une tôle coulissante. De même, alors que le démarrage se fait sans clefs avec un « pavé » étanche simple d’utilisation regroupant la majorité des fonctions de la niveleuse, certains pictogrammes de commandes du poste de conduite ne sont pas toujours très clairs. Pour autant, cette machine présente un bilan largement positif qui lui permettra de bien se positionner sur le marché des niveleuses.

 

Hervé Prenat (Technique-TP)