Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une nacelle qui sait garder ses distances

| |

La 280 ATJ de Manitou cumule hauteur de travail et déport importants. Des caractéristiques requises pour intervenir sur le clocher d’une chapelle dans le Morbihan, mais aussi sur bien d’autres chantiers.

Les sites web parasites sanctionnés !
La nacelle télescopique 280 ATJ en intervention © Axxel Manutention
Sur les 230 machines qui composent le parc du loueur régional Axxel Manutention, le modèle télescopique de 28 m conçu par Manitou est celui qui propose la plus grande hauteur de travail. Si cette machine s’inscrit bien dans une niche de marché, celle-ci tend aujourd’hui à s’agrandir, à en croire la société du réseau Actis Location. « Alors que le marché repart et que tous les acteurs se concentrent à nouveau sur leur cœur de métier, notre 280 reste très demandée », confirme Jean-Michel Granger, responsable de la location courte durée de la société. Acquis il y a quatre ans, l’engin a multiplié les chantiers, au point d’atteindre aujourd’hui sa limite de capacité de roulement. D’où la volonté du loueur d’acquérir une seconde unité.
 
Pour autant, ce bon taux de rotation ne peut s’expliquer par la seule conjoncture. L’appétence croissante pour ce matériel télescopique illustre une attente des utilisateurs : disposer de nacelles capables de fournir une grande hauteur de travail tout restant à bonne distance du bâtiment. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises considèrent ce type d’engins comme une alternative aux modèles articulés de 20 m de hauteur qui imposent une installation au plus près de l’ouvrage. Le chantier de remplacement d’une croix sur le clocher de la chapelle de Lesbin, à Pont-Scorff, dans le Morbihan, est, à ce titre, symptomatique de cette tendance. Ici, il fallait non seulement atteindre quelque 24 m de hauteur, mais aussi pouvoir se positionner à environ 10 m du lieu de culte. La faute à un porche qui ne permettait pas de s’approcher davantage. Or l’engin propose une hauteur de travail de 28 m avec un déport de 8 m. Et, lorsque le déport augmente, la hauteur de travail maximale et la capacité du panier restent maintenues à des niveaux élevés : un déport maximal de 21,50 m à 20 m de hauteur et une capacité à embarquer jusqu’à 350 kg dans le panier (soit trois personnes), à un déport de 16 m. 
 
Sur bien d’autres chantiers situés en zones urbaines ou périurbaines, cette possibilité de s’installer à distance des ouvrages suscite un réel intérêt. Non seulement pour s’affranchir des obstacles (trottoirs, regards, végétation...), mais aussi pour améliorer la sécurité. Comme chacun sait, la stabilité d’une machine tient d’abord au bon respect de la planéité du sol et de la machine. D’où l’importance d’offrir davantage de choix aux professionnels pour installer leurs machines sur les chantiers.  

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus