Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une nacelle articulée sur chenilles chez Genie

| |

La Z-62/40 est désormais disponible en version TraX, pour les environnements de travail difficiles et accidentés.

Les sites web parasites sanctionnés !
La Z-62/40 TraX permet de travailler jusqu'à 21 m de haut. Sa portée horizontale est de 12,42 m. © Genie
Venant s'ajouter aux cinq télescopiques montés sur chenilles, la nouvelle nacelle Z-62/40 TraX est le premier modèle articulé de ce type chez Genie. Procurant tous les avantages liés au système de translation exclusif, cette machine a été conçue pour offrir aux opérateurs encore plus de polyvalence extérieure quand les conditions se compliquent.
 
La nacelle Z-62/40 TraX présente les mêmes caractéristiques que le modèle standard, dont une hauteur de travail de 21 m et une portée horizontale de 12,42 m. Avec en plus une hauteur d'articulation de 8 m et une capacité d'élévation de 227 kg. Son pendulaire de 1,52 m offre une amplitude de 135°, son déport arrière est nul, le déport de sa tourelle est minime en position repliée et sa portée négative va jusqu'à 1,68 m.

Motricité tout terrain et pression au sol réduite

Le train de chenilles est fait pour être faciliter le travail sur sites boueux, sablonneux, enneigés ou gravillonnés. Contrairement à des nacelles à chenilles en acier traditionnelles, il est possible d'utiliser la Genie Z-62/40 TraX pour la plupart des applications de la même manière qu'une machine sur pneus. L'option de système exclusif de translation à quatre points procure à cette nacelle une motricité tout terrain et une pression au sol réduite, de façon moins impacter les surfaces sensibles. Les larges chenilles en caoutchouc offrent davantage de portance et de motricité.
 
La nacelle est équipée d'un nouveau moteur Phase V Deutz TD2.2 L3, 3 cylindres en ligne de 60 ch (45 kW) qui permet la recirculation des gaz d'échappement refroidis vers un turbo. De plus, la solution de motorisation utilise une technologie de "régénération intelligente" qui gère de façon proactive la progression de production de suie dans le DPF du moteur. Cette technologie innovante est conçue pour alerter les opérateurs qu'un cycle de régénération est nécessaire, bien en amont des besoins du moteur.

Arnault Disdero