Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une mauvaise cotation n’est pas une fatalité

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Une mauvaise cotation n’est pas une fatalité © Volvo
Depuis quelques semaines, une cotation de 5 ne suffit plus à une entreprise de TP pour obtenir un prêt bancaire pour acquérir du matériel. Aujourd'hui, cette note est devenue suspecte. Qui décide des cotations ? « C’est la Banque de France, auprès de qui le chef d'entreprise doit avoir déposé son bilan. Une cotation 5 signifie que le logiciel de la BF émet une réserve sur la viabilité de l'entreprise dans les quatre, cinq ans à venir. Ce que l'on sait moins, c'est que non seulement il est possible d'aller discuter avec les agents de la Banque de France, mais que c'est même fort apprécié. Expliquer le contexte d'une baisse de résultat ou de rentabilité, montrer un carnet de commandes rempli, donner des arguments sur les postes du bilan peut aider à faire bouger la cotation », explique France Tichoux, responsable commerciale de Tosca Finance, courtier en financement et conseil aux entreprises. Confidences d'un banquier sur les critères à remplir pour obtenir un prêt de financement de matériel : bénéficier d’une cotation de 4 ou moins à la Banque de France, être une entreprise avec un minimum de cinq ans d'ancienneté, avoir un chiffre d'affaires supérieur à 500 000 euros, exercer une activité dans l'environnement ou l'assainissement, avoir une bonne diversification de sa clientèle et que le montant d'emprunt soit une substitution de charge (passer d’un loyer à un remboursement, par exemple).

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus