Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une grue Terex AC 500-2 utilisée à Montparnasse

| |

Le matériel a permis le levage d'un ventilateur de 2 tonnes sur le toit de la gare parisienne. Une phase importante de travaux réalisés en une semaine et qui auront nécessité une grande organisation.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les voies de bus situées dans la zone du chantier ont dû être temporairement relocalisées. © Terex
Lors du levage d'un ventilateur d'environ 2 tonnes sur le toit de la gare Montparnasse pour son client Axima, la société de levage Ponticelli Frères a été confrontée à une série de défis : peu d'espace, une situation de circulation délicate et une fenêtre temporelle restreinte pour la mise en œuvre du levage. La société s'en est remis à la grue AC 500-2 de Terex.
 
Avant le levage, il a fallu éliminer un certain nombre d'obstacles administratifs. "Nous avons eu de nombreuses discussions avec la SNCF, la RATP, l'office du tourisme et le conseil municipal pour convenir de la meilleure façon de transporter et d'exploiter la grue sur le chantier", explique Louis-Arthur de Quatrebarbes, responsable d'exploitation Ponticelli. En effet, la tâche était considérable. Par exemple, les voies réservées aux bus et les voies piétonnières dans la zone du chantier ont dû être temporairement relocalisées. En outre, en raison de l'espace limité disponible sur le site, il était impératif que le chantier soit bien organisé en disposant tous les composants et toutes les charges de manière réfléchie.
 

Deux équipes pour la construction de la grue

 
Le transport de la grue sur le chantier à l'arrière de la gare Montparnasse a été méticuleusement planifié. "Nous avons transporté la grue dans la nuit de dimanche à lundi en une heure depuis notre succursale de Vitry-sur-Seine, au sud de Paris, jusqu'au chantier de Montparnasse. Pour gagner du temps, nous avons affecté deux équipes composées de sept installateurs à la construction. Au total, 12 camions ont été nécessaires pour transporter tous les composants et accessoires de grue et les 180 tonnes de contrepoids indispensables", explique Louis-Arthur de Quatrebarbes.
 
Conformément aux conditions locales, la grue AC 500-2 devait être configurée pour soulever des charges allant jusqu'à 5 tonnes, dans un rayon de 96 mètres et jusqu'à une hauteur maximale de 85 mètres. "Nous avons opté pour la configuration WIHI-SSL avec extension de la flèche principale à bascule avec un contrepoids maximal", explique le grutier Geoffrey Lefort.
 

Plus petit crochet-moufle possible

 
Il a seulement fallu deux jours et une nuit aux équipes de levage, assistées par une grue de 100 tonnes, pour que l'AC 500-2 soit enfin prête. Pour les levages, l'équipe a ensuite été augmentée à un total de douze employés. De façon à s'adapter aux contraintes de l'espace de travail limité, Ponticelli souhaitait utiliser une grue de 500 tonnes. Afin d'utiliser la capacité maximale de la grue, le choix s'est porté sur le plus petit crochet-moufle possible.
 
Ainsi, l'équipe Ponticelli s'est renseignée auprès de Terex Cranes s'il était techniquement possible d'utiliser un crochet plus petit avec double cisaillement plutôt qu'un crochet à triple cisaillement standard pour des raisons de poids. "Après avoir reçu le feu vert de Terex Cranes, plus rien ne nous empêchait d'utiliser l'AC 500-2, et nous pouvions nous passer d'une grue plus grande", explique Louis-Arthur de Quatrebarbes. En conséquence, le travail a pu être achevé dans les délais impartis, en une seule semaine.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus