Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Une bête de somme adaptée au secteur du recyclage

|

Une chargeuse ZW310-6 a trouvé sa place sur un site dédié au traitement des déchets de construction. Sa mission : multiplier les cycles pour alimenter les bennes.

Les sites web parasites sanctionnés !
La chargeuse sur pneus ZW310-6 © Hitachi
L’industrie du recyclage est en pleine expansion en Europe, et la vitalité actuelle du secteur de la construction ne fait qu’abonder dans cette tendance de fond. Poussées par leurs clients à proposer des solutions de traitement aux matériaux issus des chantiers de terrassement et autres opérations de démolition, les entreprises se tournent souvent vers des prestataires spécialisés. Des industriels à même de prendre en charge ces éléments encombrants. 
 
Avec son site basé en Suisse, dans la commune de Lugano, TIB Recycla est l’un d’eux. Dans son implantation, la société se propose d’éliminer les déchets et de créer des granulats recyclés qui seront ensuite remis sur le marché. Pour être viable, cette activité suppose des capacités de production importante. Ici, on promet de générer 700 t de produits recyclés par jour. Et pour tenir cette promesse, l’entreprise s’est équipée en conséquence : une chargeuse Hitachi ZW310-6, configurée pour réaliser deux tâches de chargement. La première impose de grimper une rampe pour atteindre et alimenter l’équipement dédié au recyclage. La seconde consiste à charger les camions en granulats finis et prêts à fournir de nouveaux chantiers.
 
Dans ce cadre, fiabilité et coût d’exploitation réduits sont les maîtres-mots. « La ZW310-6 fonctionne quinze heures par jour », rappelle le directeur de TIB, Roberto Bizzozero. Pas question, dans ces conditions, de supporter la moindre immobilisation non programmée. Le matériel doit pouvoir répéter les manœuvres à l’infini et en un minimum de temps pour garantir la durée de cycle la plus faible possible. Et, à l’heure de choisir l’engin dévolu à cette tâche, l’essai comparatif a permis d’emporter la décision. « Nous avons testé la ZW250-5 et la ZW310-5 pendant des démonstrations avant d’opter pour la nouvelle chargeuse sur pneus ZW310-6, ajoute Roberto Bizzozero. Nous avons fait ce choix en raison de la consommation du matériel, du coût total de propriété et du rapport qualité/prix. » Un patron convaincu, au même titre que son opérateur.
 
Avec sa puissance de 232 kW, son poids en ordre de marche de 24 t et sa capacité de godet 4,5 m3, la machine semble en effet convenir à Damiano Alberton. Il souligne plus particulièrement la position de conduite, le niveau sonore en cabine et la visibilité. Autant d’éléments qui participent du confort nécessaire à tout opérateur ayant pour objectif de conserver un niveau constant de performance.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus