Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un télescopique à la croisée de la robustesse et de la performance

Test |

Après une journée passée aux commandes du modèle JCB 540-140 HiViz, les testeurs de Technique-TP livrent leurs impressions aux lecteurs du Moniteur.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le JCB540-140 HiViz au travail © Technique-TP
L’entreprise Paredinha, à Soorts-Hossegor dans les Landes, a mis à notre disposition un modèle de chariot de 2016 affichant 764 heures au compteur. L’engin était équipé de pneus Michelin XTLA et d'une motorisation JCB Ecomax. Positionné en travers, le moteur est facilement accessible. Néanmoins, le compartiment nous est apparu assez encombré par cette version turbo 125 ch.
 
Dotée d’une boîte Powershift quatre vitesses, la machine dispose par ailleurs de ponts généreusement dimensionnés pour répondre aux exigences d’une utilisation sur les chantiers de terrassement. Toujours dans cette logique de répondre aux applications les plus rudes, la flèche a été centrée dans le châssis afin de limiter les contraintes. De plus, cet équipement a été surbaissé, ce qui permet de dégager une excellente visibilité à droite comme à l’arrière. à noter également la compacité de ce chariot. Large de 2,35 m et équipé de stabilisateurs étroits au déploiement rapide, il est dans le gabarit requis pour être exploité dans les zones urbaines les plus denses.
 
Bien insonorisée et aménagée, la cabine reste rustique. Largement vitrée, elle accueille un contrôleur d'état de charge progressif intégré au montant droit. Elle est en outre dotée de leviers et de fonctions ergonomiques ; un monolevier mécanique en l'occurrence sur la machine essayée, sachant qu'un joystick multifonction est disponible en option. Son accès est facile et bien sécurisé avec de larges poignées. La portière s'ouvre en deux, la partie haute pouvant être accrochée à l'arrière. Au travail, nous avons été étonnés des capacités au godet qui ne sont pas sans rappeler celles d’une chargeuse.
 
Le comportement général est bon, même en le poussant au maximum. La flèche et le châssis ne souffrent d'aucun défaut de flexion anormale, et la flèche reste bien guidée en permanence. En utilisation « fourches », la stabilité est toujours au rendez-vous, et il est possible de soulever hydrauliquement sans soucis une palette en bout de flèche. Les leviers sont souples et la précision est excellente. Nous apporterons cependant un petit bémol sur le positionnement trop proche des bouchons de réservoir GNR et AdBlue et sur la garde au sol de la poutre des stabilisateurs. Pour autant, ce télescopique « sans fioritures » apporte le niveau requis de robustesse et de performance attendu. 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus