Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un recyclage à empreinte carbone nulle

| |

Famenne Enrobés retraite l'asphalte grâce à un crible classificateur à triple étage sur secteur. Il est associé à deux broyeurs, eux aussi entraînés par moteurs électriques.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le Keestrack C6e fonctionne en circuit fermé avec les broyeurs à rotor primaire et secondaire. © Keestrack
L'entreprise Famenne Enrobés, sise à Marche-en-Famenne, dans la province belge de Luxembourg, voue son activité à la fourniture de revêtements hydrocarbonés pour le secteur routier. Depuis 2019, elle met en place des solutions plus écologiques et plus économiques, particulièrement à destination de son processus de valorisation des déchets. Sur son site qui compte quinze salariés, elle gère une usine de production d'asphalte de 320 t/h, une installation de recyclage et un laboratoire d'analyse.
 
Pour réduire son empreinte carbone, elle a fait le choix d'utiliser un crible Keestrack C6e à moteur électrique, combiné à deux broyeurs à rotor primaire et secondaire. Elle peut ainsi se passer d'un conventionnel classificateur avec entraînement diesel hydraulique. "La possibilité de connecter le classificateur C6e au réseau électrique était un plus pour nous", déclare Patrick Noiset, directeur de Famenne Enrobés. "Nous voulions être en mesure de réduire à zéro notre empreinte carbone."
 
François Bricheux, consultant pour Keestrack, détaille la puissance de la machine : "Lorsqu'elle est branchée au réseau électrique, elle utilise 27 kWh, cela représente 70% d'économies d'énergie." Se passer de moteur thermique lui permet par ailleurs de réduire les contraintes et les coûts d'entretien tout en limitant l'impact environnemental lié aux fuites potentielles. 

Qualité supérieure

La mobilité et la compacité de la machine font également la différence, l'installation ayant en effet vocation à être déplacée sur d'autres sites d'exploitation. Avec une capacité de l'ordre de 100 t/h, elle fonctionne à 100% avec l'énergie fournie par le réseau électrique et produit de l'asphalte recyclé de qualité supérieure (0-11 mm) en circuit fermé.
 
Le processus intègre le broyage primaire, le contrôle de dimension, la recirculation vers une étape secondaire de concassage et la classification finale. Le crible classificateur et ses deux broyeurs sont aidés par un système de déferrisation. Le broyeur à rotor primaire, alimenté par le chargeur sur pneus, crée un premier fractionnement du matériau, lequel pénètre dans la trémie du C6e. Le broyeur à rotor secondaire assure un produit fini en réduisant l'enrobé selon des critères précis et en maintenant l'agrégat proche de ses caractéristiques originales sans générer de filler supplémentaire, soit sans concassage.

Fabienne Berthet