Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un prototype de minicutter fait ses preuves à Monaco

Reportage |

Conçu pour évoluer en milieu urbain dense, un minicutter MBC30 Bauer était à l’œuvre sur le chantier de l’hôpital Princesse-Grace. 

Les sites web parasites sanctionnés !
Le minicutter MBC30 Bauer opéré par Sefi-Intrafor © Sefi-Intrafor
Après avoir présenté son cutter Bauer sur porteur MC96, Sefi-Intrafor, du groupe Fayat Fondations, s'est dotée d'une version mini. Construit en Allemagne, le MBC30 est pensé pour les chantiers en milieu contraint. Il a d’ailleurs fait ses premières armes sur celui de l’hôpital Princesse-Grace à Monaco où le prototype a été livré pour assurer le forage sur la deuxième tranche du chantier. Échelonnée entre 2016 et 2018, celle-ci s'est décomposée en trois étapes consistant à réaliser les parois moulées périphériques et les barrettes de fondation des futurs bâtiments et du parking du site. La deuxième intervention commencée en juin va s’achever à la mi-octobre. « Il reste à ce jour 4 barrettes à bétonner sur 25 », confie Frédéric Cadet, responsable adjoint de l’exploitation de Sefi-Intrafor.
 
Prototype sans équivalent à ce jour, le minicutter possède des dimensions atypiques avec ses 6 m de haut, 10,30 m de long et 6,70 m de large. Avec une poutre de 4,50 m de haut, l’engin a la possibilité de forer en gabarit réduit sous 6 m. Alimentée par Powerpack, la machine peut se déporter en trois positions à l’arrière, sur le côté, ou déposé sur le sol. Des spécificités qui lui permettent d’intervenir sur le chantier monégasque de moins de 14 m, en pente de 8 % : « Un vrai défi en termes d’exiguïté », confirme Frédéric Cadet. La configuration du site, étroite, entre l’hôpital et le cimetière s’avère être en effet la principale contrainte. « Il faut maintenir l’accès à l’hôpital voisin, en conservant la circulation routière autour du chantier. »
 
Les autres difficultés reposent sur la consistance du terrain rocheux et le dénivelé de 20 m. Le minicutter est particulièrement adapté pour ce type de forage qui, sur le site, porte sur 1 m d’épaisseur et 36 m de profondeur. « Il peut aller jusqu’à 1,50 m d’épaisseur et 80 m de profondeur grâce à ses deux enrouleurs. Sa tête pivotante lui permet également de forer des barrettes perpendiculaires », reprend Frédéric Cadet. En matière environnementale, il assure également un fonctionnement plus discret que les autres cutters, avec une réduction des décibels d’environ 30 %. Un plus dans un site urbain situé à proximité de l’hôpital qui continue à être en activité. L’engin qui a nécessité six mois de conception est ensuite attendu sur un chantier de 11 x 20 m à Nice. à terme, Sefi-Intrafor verrait bien ce minicutter intervenir sur le périmètre du Grand Paris. « C’est un engin idéal pour les chantiers se déroulant sous un pont, dans une gare ou dans un tunnel. »

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus