Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un modèle de B60 E circule actuellement en Angleterre

| |

Le tombereau articulé Bell B60E présenté lors de la Bauma 2016 devait rester en Europe. Las ! Il part aux Etats-Unis dès la fin du mois. Entre temps nous l’avons vu travailler dans une carrière anglaise.

Les sites web parasites sanctionnés !
Ce modèle fut celui présenté lors de la Bauma 2016 © GILLES RAMBAUD

Ce fut l’une des machines vedettes présentées en avril dernier lors de la Bauma, le grand salon allemand des matériels. Après cette semaine sous les projecteurs, le Bell B60 E, tombereau articulé de 60 t de charge utile, devait rester en Europe pour effectuer des démonstrations dans différents pays. Sauf que… un client américain découvrant la machine sur le salon a immédiatement sorti son carnet de chèque ! Bell lui a vendu la machine mais à une condition, que ce B60E ne traverse l’Atlantique qu’après avoir été une nouvelle fois exposé en Europe, lors de Hillhead, un salon qui se tiendra du 28 au 30 juin 2016 en Angleterre. Voici donc cet unique exemplaire partant de Munich pour Manchester. Il est arrivé en Angleterre trois semaines avant le début du salon et, au lieu d’être sagement parqué dans un hangar, le voilà partit dans une carrière proche de Leisceter, pour faire pendant quelques jours, ce qu’il aurait dû faire pendant plusieurs mois : des démonstrations en situation réelle. C’est là que nous l’avons vu.

 

Le Bell B60 E est vraiment un matériel d’un genre nouveau : c’est un tombereau rigide, mais articulé ! Comme le premier, il affiche une charge utile respectable (55 000 kg) et ne possède que deux essieux. Comme le second, il a d’excellentes capacités tout-terrain grâce ses roues motrices permanentes. Sur le papier, il est comparable à un Caterpillar 773 série G avec une charge et un volume utile identique. Et sur le terrain ? « Il est beaucoup plus confortable à conduire qu’un rigide » constate un carrier français qui a fait le voyage pour l’essayer. Un belge également présent s’y intéresse beaucoup : « Nous utilisons deux types de tombereaux. Des rigides pour la production, des articulés pour la découverte. Celui-ci pourrait remplacer les deux, et donc travailler tout au long de l’année ». C’est cette polyvalence qui séduit les carriers présents. Les quelques terrassiers qui assistent également à la démonstration le voient davantage comme un substitut au rigide, car ils conserveraient leur flotte d’articulés de 30 et 40 t. Mais ils se posent des questions. « A quelle vitesse roule-t-il ? Quelle est sa consommation ? Avec quelle pelle est-il en adéquation ? ». Pour y répondre, les terrassiers veulent tester la machine pendant plusieurs jours. Ce ne sera donc pas ce modèle. Quand Bell France proposera une nouvelle machine de démonstration ? « Nous ne savons pas encore… » regrette l’importateur, qui a pourtant pu constater l’intérêt que suscitait chez les Français cette nouveauté.

Gilles rambaud

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus