Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un guidage à géométrie variable

| |

Volvo CE propose depuis peu Co-Pilot, sa solution développée en interne. En fonction des options choisies, l'opérateur bénéficie d'une aide à la conduite plus ou moins poussée.

Les sites web parasites sanctionnés !
L'interface est commune à tous les types de matériels. © Volvo CE
Volvo Construction Europe a pris le parti de développer son propre système d'assistance au guidage de machines. Optionnelle, sa solution baptisée Co-Pilot, présentée à l'occasion d'Intermat et qui commence à équiper les flottes, n'est pourtant pas fermée : elle offre la possibilité d'intégrer les récepteurs Trimble. Le système se présente sous la forme d'un écran tactile de 10 pouces implanté dans la cabine.
 
Cette interface fonctionne de pair avec le dispositif de capteurs Volvo Assist, posé en usine et qui se décline selon la machine. Les chargeuses sur pneus sont ainsi équipées de Load Assist, les pelles hydrauliques de Dig Assist, les compacteurs d'asphalte de Compact Assist, etc. "L'idée de base, lors de la conception, a consisté à imaginer une gamme de solutions dédiées à chacune des typologies de matériels mais pilotées depuis une interface commune très facile à prendre en main", explique Pierre Mirc, responsable des ventes service pour la France.

Adapté aux petites entreprises

Trois étages composent la fusée logicielle, selon l'utilisation qui est faite de l'engin : un simple guidage 2D laser ; le système In-Field Design, véritable spécificité de la solution Co-Pilot ; et, enfin, les très perfectionnés guidages par satellite du développeur Trimble. Si ces derniers deviennent incontournables pour les gros projets BTP, l'In-Field Design a été conçu spécifiquement pour les petites entreprises et les locatiers, qui bénéficient rarement d'un back office capable de traiter et d'intégrer les plans 3D dans les équipements.
 
Muni de cette application, l'opérateur peut, sans aide extérieure et sans sortir de sa cabine, définir les données propres à son chantier avant le début des opérations. "L'In-Field Design est idéal pour les travaux de fondation de maison ou de creusement de piscine, par exemple", assure Bruno Franche, chef de produit EMEA pelles hydrauliques. "Et les opérations sont plus propres et plus rapides. Le conducteur n'a plus à descendre sur le terrain pour vérifier les mesures à l'aide d'une règle ou d'un niveau laser."

Données corrigées via le cloud

Pour davantage de précision, des modules dotés d'une carte SIM peuvent être intégrés au sein du Co-Pilot. Le système reçoit alors les données corrigées du chantier en provenance du cloud, avec une marge d'erreur de 1 à 8 cm. "Abordable et facile à mettre en œuvre, cette option est toutefois réservée aux zones de bonne couverture réseau", convient le chef de produit.
 
Aujourd'hui, Co-Pilot ne bénéficie pas encore du procédé d'asservissement, qui limite les mouvements de la machine de manière à éviter les erreurs de manipulation. Le constructeur suédois a toutefois prévu de dévoiler un tel système en avril, lors du salon Bauma.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus