Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un gant bionique destiné aux compagnons

| |

Eiffage et Bioservo ont conçu un équipement individuel robotisé qui réduit les troubles musculosquelettiques. Il est disponible à la location à travers le réseau Loxam.

Les sites web parasites sanctionnés !
L'Ironhand se révèle utile aux tireurs au râteau, aux soudeurs, aux chaudronniers, aux électriciens… © A. Disdero / Le Moniteur Matériels
Depuis 2017, le groupe Eiffage travaille main dans la main, c'est le cas de le dire, avec l'entreprise suédoise Bioservo à la conception d'un équipement un peu spécial. La finalité : aider les opérateurs de chantier dans leurs tâches quotidiennes et prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS). 
 
L'aboutissement du projet a donné naissance à l'Ironhand. Il s'agit d'un gant (pour droitiers, mais une version pour gauchers existe) de 60 grammes équipé de six capteurs (situés au niveau de la dernière phalange de chaque doigt et sur la paume) qui déclenchent des tendons synthétiques intégrés dans le tissu du gant. Ces mécanismes, en liaison avec une unité motrice, peuvent développer une force de l'ordre de 4 kg par doigt. Le petit moteur et sa batterie d'une autonomie de 7 heures sont placés dans un sac à dos pesant 2 kg porté par le compagnon. Le volume d'aide robotisée est réglable via un boîtier placé sur l'une des bretelles.

Une importante réduction des efforts

Polyvalent dans son utilisation, l'Ironhand trouve sa raison d'être quel que soit le poste de travail, dès lors qu'il nécessite des manipulations manuelles plus ou moins fréquentes : saisir, serrer, empoigner, pincer, couper, cintrer, souder… L'analyse des données enregistrées par le microprocesseur de l'équipement démontre que la réduction d'efforts fournis est systématique. Avec une intensité de compensation qui varie, selon le travail effectué, de 25 à 86 %.
 
Surtout, l'analyse statistique des postes étudiés montre une disparition intégrale du risque élevé de TMS. "Une optimisation des réglages permet de supprimer les derniers cas répertoriés de risque modéré", affirme même Martin Ewaldsson, responsable de produit de Bioservo. En attendant un exosquelette du bras sur lequel travaillent Eiffage et Bioservo, l'Ironhand est d'ores et déjà proposé à la location par Loxam, partenaire exclusif pour la distribution.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus