Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un drone français pour les mines et carrières

| |

Le fabricant Drone Volt vient d’agrandir sa gamme d’engins avec le modèle "DV Wing". Une aile volante qui s’adresse aux professionnels de l’agriculture, mais également aux exploitants de carrières.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le nouveau modèle baptisé "DV Wing" © Drone Volt

En se basant sur la valeur des services et de la main-d’œuvre susceptibles d’être remplacés par des solutions drones, une étude de PwC datée de mai dernier estimait à 81,9 milliards de dollars le potentiel de ces technologies au niveau mondial, à l’horizon 2020. Avec de telles perspectives, inutile de préciser que les candidats à la fourniture d’engins volants se bousculent pour capter ce marché en devenir.

 

Parmi eux, l’entreprise française Drone Volt fondée en 2011 propose depuis peu un engin de 940 grammes et de 85 minutes d’autonomie en vol. Première aile à voilure fixe dans la gamme Drone Volt Factory, il est équipé d’un capteur 18,2 MP et doté d’algorithmes permettant d’établir une imagerie aérienne et de collecter des données précises. Autant de caractéristiques qui doivent lui permettre de remplir les missions de cartographie et de mesure indispensables pour intervenir dans les carrières.

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus