Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un Camion-toupie de nouvelle génération

|

Avec Jacky Perrenot, Iveco et Cifa, Vicat a dévoilé un camion-toupie au gaz naturel avec malaxeur hybride électrique. 

Les sites web parasites sanctionnés !
Camion-toupie GNV avec malaxeur hybride électrique © Vicat

Face aux contraintes de circulation des poids lourds diesel en ville, Vicat a présenté le 14 septembre à Paris un camion-toupie révolutionnaire. Baptisé Oxygène, il fonctionne au gaz naturel (GNV) et est équipé d’un malaxeur hybride avec alimentation électrique par batteries lithium embarquées. Par rapport à un modèle diesel Euro 6 avec malaxeur hydraulique classique, il affiche « une baisse des émissions CO2 de 96 % avec du bioGNV, de 70 % pour les Nox, et de 92 % pour les particules. L’ensemble permet une réduction de 95 % de ses externalités», déclare Jean-Baptiste Pastor, responsable logistique de Vicat. Quant à ses émissions sonores, elles chutent de plus de 6dB ; le véhicule respectant la norme anti bruit PIEK (- 71 dB max).

 

Iso rendement opérationnel

 

Pour mener à bien ce projet, Vicat s’est associé au transporteur Jacky Perrenot qui a supporté le financement du véhicule, à Iveco fournisseur du porteur Stralis GNC 8x2x6 de 330 ch (1 300 Nm) équipé de quatre essieux dont trois directeurs, et à Cifa concepteur du malaxeur électrique Energya. D’un poids total autorisé en charge (PTAC) de 33 tonnes - bonus d’une tonne en raison de sa motorisation GNV – sa charge utile «  de 7,5 à 8 m3 est identique à un camion-toupie classique pour une autonomie de 150 km adaptée aux tournées urbaines ». Autorisant les brassages à l’arrêt, les batteries du malaxeur se rechargent par récupération d’énergie lors du roulage et les freinages plus, au besoin, de charges au moyen d’une colonne intégrée (1 h) ou d’une prise industrielle 380 V (4 h). Ces innovations sont complétées par des équipements sûreté - sécurité de dernière génération.

 

Malgré un surcoût de 30 à 40 %, Vicat prévoit un déploiement progressif de ce nouveau matériel dans sa flotte à compter de 2018 via des contrats adaptés avec ses transporteurs. 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus