Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Un camion taillé pour l’aventure

| Reportage |

Pas moins d’un an de travail a été nécessaire pour transformer un Renault Trucks K 380 en « camping-car de l’extrême ».

Les sites web parasites sanctionnés !
Un Renault Trucks K 380 modifié © Renault Trucks
Tout le monde sait que les Français aiment le camping. Et cet attrait a conduit Sylvia et Frédéric Boureau, tous deux passionnées de sports mécaniques, à s'équiper à la mesure de leur passion. Cependant, les clients du camping de la Plage ont peu de chance de croiser le véhicule pour le moins atypique qu'ils ont conçu, baptisé « X-Truck ». Des déserts de pierre de l’Altiplano aux étendues glacées du Grand Nord en passant par l’« enfer vert » de la forêt tropicale, leur tour du monde promet d’être aussi long qu’éprouvant, d’où le choix de se tourner vers un véhicule dont les capacités de franchissement et les quatre roues motrices ont déjà fait leur preuve d'autres domaines d'activité, à savoir les travaux publics, notamment dans les carrières où les conditions d’exploitation sont particulièrement éprouvantes. 
 
La transformation et l’aménagement de ce K 380, conçu par Renault Trucks et le carrossier 3C Cartier à partir d’un 4 x 4 de 19 t, ont nécessité un an de travail. Frédéric Boureau avait une idée très précise des adaptations qu’il voulait apporter. Issu d’une famille de transporteurs, il a lui-même fait du transport de granit et conduit des convois exceptionnels. Pour résister aux nombreuses vibrations auxquelles sera soumis le véhicule, une cellule monobloc autoportante a été fixée au châssis à l’aide de trois ponts pivots isostatiques servant de balancier aux axes de rotation, et ce sans contrarier les directions de force.
 
Protégé par un brevet, ce système, imaginé et développé par le carrossier rhodanien, a été préféré à un faux châssis qui aurait été, selon François-Xavier Fousse, PDG de 3C Cartier, à la fois « lourd et contraignant ». Il peut supporter 50 t sur l’axe avant et 80 t cumulés sur les deux axes arrière, soit largement de quoi accueillir la cellule de vie en Kevlar dont l’isolation est assurée par des plaques de mousse en polyuréthane de 50 mm pour un poids de seulement 1 350 kg. « La cabine du Renault Trucks K est digne de celle d’un grand routier, ce qui est loin d’être un détail lorsqu’il s’agit de faire une longue expédition », explique le constructeur qui, outre la robustesse de ses camions, aime rappeler que sa gamme de construction se distingue aussi par le confort et la facilité de conduite qu’elle offre.
 
Sylvia et Frédéric Boureau pourront ainsi profiter du paysage grâce à la boîte de vitesses robotisée Optidriver +. Ses utilisateurs habituels peuvent témoigner. Même lorsque le regard ne porte pas plus loin qu’un front de taille long comme un jour sans fin, ne pas avoir à sélectionner le bon rapport en fonction de la vitesse et de la nature du terrain est aussi appréciable que le système FreeWheel qui, lui, facilite l’engagement des blocages différentiels. 

Hakim Bendaoud

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus