Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Tracktor, un modèle de location alternatif

| |

Nouvelle venue dans la location de matériels de BTP, une plateforme numérique offre l’opportunité de rentabiliser les engins sous-utilisés.

Les sites web parasites sanctionnés !
Tracktor, une nouvelle plateforme numérique de location de matériels © Tracktor
"Comme dans bien d’autres secteurs, nous avons pris acte du mouvement actuel du marché qui se déplace vers une économie de l’usage chaque fois que l’utilisation d’un bien n’est pas suffisamment récurrente pour en justifier la propriété", explique Idir Ait Si Amer, cofondateur de la start-up Tracktor basée dans un incubateur de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Si son analyse présage un avenir radieux pour la location, elle laisse également supposer diverses mutations à venir, comme en témoignent les créations successives de plateformes numériques. Certaines d’entre elles parient sur une mise en relation simple des fournisseurs avec leurs clients, d’autres sur la prise en charge administrative des transactions. De son côté, Tracktor a décidé de proposer un service global à destination des entreprises de travaux, négociants et loueurs désireux de rentabiliser leurs machines dormantes.
 
Considérant que la location d’engins ne s’improvise pas et réclame la mise en place d’un cadre rassurant pour toutes les parties, la société ne se limite pas à la mise en contact. "Nous connectons les entités et nous sécurisons la relation commerciale, en agissant en tiers de confiance", détaille le jeune dirigeant. Pour ce faire, sa société propose une assurance adaptée et sans exclusion, une gestion du paiement ainsi que des démarches juridiques. Mieux, elle adjoint un savoir-faire en matière de logistique et de gestion de panne. Le dispositif prend tout son sens auprès des PME et des ETI. Agrégées au sein d’une place de marché en ligne, ces entités gagnent en visibilité et accèdent à une nouvelle clientèle. Ainsi regroupées, elles s’offrent une capacité de négociation nouvelle et réduisent, du même coup, leur dépendance à un nombre limité d’acteurs.
 
A priori idyllique, ce tableau réclame néanmoins une évolution des pratiques, voire des mentalités. Ici, l’offre doit rencontrer immédiatement la demande. Impossible d’afficher un tarif qui sera ensuite largement remisé au fil des échanges. Charge donc au fournisseur de trouver le juste prix s’il ne veut pas que le client aille voir ailleurs. Même s’il est encore trop tôt pour savoir si le modèle Tracktor s’imposera, il est révélateur de l’existence d’un nouvel espace de marché dans le secteur de la location. Un espace qui, à n’en pas douter, aiguise les appétits. Tracktor a donné le top départ d’une course durant laquelle il compte bien profiter du fameux "bénéfice du premier entrant" face à la concurrence qui émerge déjà.    
 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus