Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Terex et Zoomlion : cela ne se fera pas

| Terex |

Zoomlion et Terex ont annoncé avoir mis fin à leur discussion. Le Chinois ne rachètera pas l’Américain.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le Chinois cherche maintenant d'autres opportunités d'achats. © GILLES RAMBAUD

31 dollars par action. C’est ce que voulait Terex pour prix de son rachat par le chinois Zoomlion, ce qui dessinait une transaction tournant autour des 3,4 milliards de dollars. Cela ne se fera pas. « Bien que les deux parties aient fait des efforts communs pour négocier en détail, aucun accord n’a pu être trouvé » regrette le Chinois qui annonce mettre un terme à la discussion. Même son de cloche chez Terex qui déclare dans un communiqué arrêter les négociations. L’action Terex, qui se maintenait autour des 24 dollars ces dernières semaines, est immédiatement redescendue à 20 dollars, ce qui valorise l’entreprise autour des 2,3 milliards de dollars.

 

Que conclure de cet épisode ? D’abord, et c’était un secret de polichinelle, Terex est à vendre, dans son intégralité ou morceau par morceau. Le groupe a déjà cédé son activité « Manutention industrielle et portuaire » à Konecranes. Le reste est à la disposition de qui voudra y mettre le prix. Second enseignement : Zoomlion est acheteur. « La compagnie va continuer à chercher des opportunités stratégiques pour son développement à long terme » annonce le Chinois. Etrange qu’une entreprise aussi mal en point (elle a perdu 57% de son chiffre d’affaires en trois ans !) cherche autant à investir. Cela rappelle que l’économie chinoise ne fonctionne pas tout à fait sur le même modèle que l’économie de marché. Surtout, cela confirme que les fabricants chinois ont compris qu’il leur faudra encore beaucoup de temps avant de devenir des acteurs mondiaux. Racheter des industriels occidentaux est une bonne solution pour accélérer cette expansion.

Gilles rambaud

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus