Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Stabilité des ventes d’engins de chantier en France

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Stabilité des ventes d’engins de chantier en France © Gilles Rambaud
2012 marque la troisième année de progression consécutive pour les matériels de chantier en France avec 31 287 machines vendues, soit + 2,8 %. Mais la courbe s’infléchit (la progression était de + 34 % en 2011) et les carnets de commandes ont déjà commencé à se vider. Conclusion : « on amorce un retournement de cycle qui durera deux ans. 2013 et 2014 seront négatifs, la question reste ouverte pour 2015 » pronostique Jean-Marie Osdoit, président du Seimat. Pas de catastrophisme cependant de la part des fournisseurs de matériel. Compte tenu du parc à renouveler et du taux d’utilisation relativement bon des engins (mesuré de plus en plus finement grâce aux logiciels de suivi à distance) rien ne prédit un effondrement comme celui de 2009. Une baisse de l’ordre de 10 % est plus probable.

Les grands chantiers d’infrastructures que sont les lignes à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique et Bretagne-Pays-de-Loire ont eu un impact direct sur le secteur. Pour preuve les gros engins de terrassement progressent davantage que les petits. + 35 % pour les tombereaux articulés, + 10 % pour les pelles sur chenilles, mais - 3 % pour les minipelles et - 7 % pour les petits compacteurs. Cela se constate également dans l’évolution du chiffre d’affaires qui progresse davantage (+ 4 % à 3,5 milliards d’euros) que le nombre de machines vendues, celles destinées aux grands chantiers coûtant plus cher que celles travaillant au coin de la rue. Enfin il est à signaler que la modeste hausse des ventes françaises s’inscrit dans un marché européen globalement orienté à la baisse, même en Allemagne.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus