Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Ritchie Bros rachète Iron Planet

| Enchères |

Après le rachat de Mascus en début d'année, Ritchie Bros frappe un grand coup en rachetant son concurrent le plus sérieux. Une opération d'autant plus marquante que la revente des matériels d'occasion Caterpillar sont dans la corbeille de la mariée.

Les sites web parasites sanctionnés !
Ritchie devient un vendeur multicanaux. © ritchie

Ritchie Bros auctioneers, le géant canadien de la vente aux enchères de matériels d’occasion, a annoncé mardi 30 août 2016 le rachat d’Iron Planet, plateforme de vente en ligne. Le prix annoncé de la transaction est de 740 millions de dollars, soit enviro 662 millions d’euros). Ritchie avait déjà sorti son carnet de chèques en début d’année pour racheter Mascus, entreprise finlandaise de publication en ligne de petites annonces. Par ce coup d’éclat Ritchie Bros se repositionne comme le géant incontesté de la commercialisation des matériels d’occasion, hégémonie qu’Iron Planet déclarait vouloir lui contester.

 

Créé en Californie en 1999, Iron planet est l’étoile montante du commerce des matériels d’occasion. D’abord active uniquement sur l’internet, l’entreprise commençait à s’ouvrir aux ventes aux enchères physiques. Une stratégie qui s’accélérait depuis que Caterpillar lui avait confié la gestion de ses ventes de matériels d’occasion, Cat Auctions Service (Gregory J. Owens, l’actuel P-DG d’Iron Planet, est l’ancien P-DG de Caterpillar…). Bilan : Iron Planet a géré pour 787 millions de dollars d’enchères l’année dernière, un chiffre en progression de 25% par rapport à l’année précédente. Mieux : le premier semestre 2016 était en progression de 41% et laissait présager le franchissement de la barre symbolique du milliard de dollars dès cette année.

 

Face à cela, Ritchie Bros conservait sa place de leader, mais s’inquiétait surtout du rapprochement de son concurrent d’avec Caterpillar, dont les machines d’occasion sont les mieux cotées. Désormais, c'est la concurrence qui risque de se faire du souci puisque Ritchie et le constructeur américain viennent d'annoncer une alliance stratégique. Les termes de l'accord font du canadien le partenaire privilégié de Caterpillar pour les enchères sur site en ligne concernant ses équipements d'occasion.

 

A noter que Ritchie sort également de son strict modèle économique en restant organisateur de ventes aux enchères, tout en devenant éditeur de petites annonces et vendeurs en ligne de matériels d’occasion. De quoi lui permettre, pendant quelques temps, de conserver sa place de numéro un mondial.

 
 

Gilles rambaud

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus