Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Résultats en baisse pour Daimler Trucks en 2019

| |

Le groupe allemand accuse des ventes mondiales en repli de 4% sur les onze premiers mois de l'année. Des mesures structurelles ont d'ores et déjà été annoncées pour contenir les coûts.

Les sites web parasites sanctionnés !
Daimler Trucks est propriétaire des marques Mercedes-Benz, Fuso, Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et BharatBenz. © Daimler AG
Daimler Trucks, leader mondial de l'industrie du poids lourds, a vendu moins de véhicules en 2019 qu'en 2018. Une première explication réside dans l'environnement de marché qui s'est affaibli considérablement depuis l'été.  Au cours des onze premiers mois de 2019, les ventes du groupe ont atteint 446 800 unités à travers les marques Mercedes-Benz, Fuso, Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et BharatBenz. C'est 4% de moins que sur la même période de l'année précédente (466 900 unités de janvier à novembre 2018).
 
"D'importants marchés comme l'Europe ou l'Amérique du Nord se sont affaiblis plus rapidement que prévu au cours du second semestre. Nous ne sommes pas satisfaits de nos revenus pour 2019. Nous avons donc lancé un vaste programme de mesures structurelles pour porter notre marge à au moins 7% d'ici à 2022. En 2020, nous améliorerons significativement notre position en matière de coûts tout en continuant à investir pour l'avenir", a indique Martin Daum, président du directoire de Daimler Truck AG.
 
En 2020, Daimler Trucks a anticipé la normalisation de la demande particulièrement élevée de ces dernières années et donc prévu des baisses importantes sur les principaux marchés que sont l'Amérique du Nord, l'Europe et le Japon. Dans le même temps, l'entreprise se prépare à faire face à une pression croissante en matière d'investissements et de coûts dans les années à venir. Des investissements substantiels sont en effet nécessaires en matière de nouvelles technologies, avec l'objectif d'atteindre la production d'une flotte neutre en CO2 avec des motorisations électriques, de même que l'automatisation et la connectivité des camions et des bus.

Arnault Disdero