Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Pourquoi il n’y a pas de « tracto » en Chine

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Pourquoi il n’y a pas de « tracto » en Chine © JCB
Numéro un mondial de la spécialité, JCB commercialise avec grand succès ses chargeuses-pelleteuses dans les pays émergents, en Inde et au Brésil principalement. Le Britannique pensait également pénétrer le marché chinois avec cette machine et y avait construit une usine pour en fabriquer, vite réorganisée pour produire finalement des pelles hydrauliques. Car les Chinois n’achètent pas de chargeuses-pelleteuses. Pourquoi ? « C’est dû à la structure des entreprises chinoises », explique Tim Burnhope, directeur de l’innovation chez JCB. Explications : le « tracto » est l’engin des petits entrepreneurs individuels, qui se lancent avec de faibles moyens et se louent avec leur machine. Cela ne se passe pas comme ça en Chine. Les entrepreneurs y sont adoubés par le Parti, bénéficient immédiatement d’importants chantiers et de grosses subventions pour acheter plusieurs pelles. Pas de libre entreprise, donc pas d’auto-entrepreneurs, donc pas de « tracto ».

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus