Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Ouverture d'un centre de remanufacturing de matériels à Toul

| |

Faucheuses-débroussailleuses, tracteurs et porteurs usagés seront démontés, réparés, rénovés et remis en conformité chez Maneko, filiale du groupe lorrain Actibac, avant d'être recommercialisés.

Les sites web parasites sanctionnés !
Filiale d'Actibac, Maneko dispose d'un bâtiment de 7 500 m2 à Toul, en Meurthe-et-Moselle. © Actibat
Le groupe lorrain Actibac, connu du public par l'intermédiaire de sa filiale Noremat, leader français du matériel pour l'entretien des accotements routiers et la valorisation de la biomasse, annonce la création de Maneko, une filiale dont les activités ont débuté au 1er octobre dernier. Installée à Toul, la société a pour vocation de devenir un centre de recyclage et de reconstruction de matériels d'entretien des accotements et plus généralement de tous types d'engins de voirie. Faucheuses-débroussailleuses, tracteurs et autres porteurs usagés y seront démontés, réparés, rénovés et remis en conformité selon un processus industriel bien établi, pour être ensuite remis sur le marché. Avec la création de Maneko, ce sont 30 emplois nouveaux sur le site de Toul, auxquels viennent s'ajouter 12 personnes en formation dès ce mois janvier 2021.
 
Comme un symbole de son attachement au recyclage et à la protection de l'environnement, Maneko est installée à Toul sur le site en reconversion des anciennes usines Kléber. Le bâtiment de 7 500 m2, implanté sur un terrain de 20 000 m2, a fait l'objet d'une rénovation complète avec une attention particulière à l'isolation thermique. Un dispositif de récupération des eaux de pluie alimente la zone de lavage des matériels. La quasi-totalité du mobilier de bureau est de seconde main. De même, les équipements de cuisine du réfectoire proviennent des ateliers de reconditionnement d'Envie. Des bornes de recharge pour véhicules électriques ont été installés sur le parking, et un projet de panneaux photovoltaïques est à l'étude. Maneko a par ailleurs mis en place une gestion fine des déchets issus de son activité : les embouts métalliques des flexibles hydrauliques sont séparés des éléments plastiques, les pompes et moteurs hydrauliques qui ne peuvent être reconditionnés sont démontés en vue de séparer les éléments en aluminium de ceux en fonte, les composants électroniques font l'objet d'un traitement à part.
 
A noter qu'Actibat fête cette année ses 40 ans d'existence. Le groupe emploie 300 personnes, 60% au siège des différentes entités et 40% au sein des 9 agences régionales Noremat réparties sur l’ensemble du territoire national (Auxerre, Rennes, Cholet, Bordeaux, Toulouse, Nîmes, Lyon, Clermont-Ferrand et Toul). En 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 67 millions d'euros.

Arnault Disdero