Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Offensive électrique chez Volvo Trucks

| |

Le fabricant de camions développe des prototypes électriques lourds pour les travaux de construction et le transport régional.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les ingénieurs de Volvo travaillent sur la conception de camions d'approche chantier électriques. © Volvo Trucks
Volvo fait feu de tout bois sur le plan de l'électromotorisation. Après les voitures, les engins de BTP et les transports urbains, c'est au tour des camions d'approche chantier et de transport régional de passer à la batterie. Pour le moment, il s'agit de prototypes, qui ont pour vocation de valider la démarche. "Nous envisageons un potentiel important pour les poids lourds électriques dans ces secteurs à long terme", a fait savoir Roger Alm, président de la filiale Trucks du groupe suédois. "Grâce à ces véhicules, nous souhaitons explorer et démontrer l'efficacité de différentes solutions pour l'avenir, tout en évaluant le niveau d'intérêt sur le marché et dans la société."
 
Le groupe envisage de débuter avec un panel de clients en Europe, qui disposeront d'un petit nombre de prototypes. Une commercialisation plus développée est prévue dans les années qui suivront. "La rapidité du passage à l'électrique dépendra d'un certain nombre de facteurs. D'une part, une vaste extension de l'infrastructure de charge électrique est nécessaire et, d'autre part, il est nécessaire de veiller à ce que les réseaux électriques régionaux puissent fournir une capacité suffisante sur le long terme", explique Lars Mårtensson, directeur de l'environnement et de l'innovation de Volvo Trucks.

Les motorisations thermiques toujours d'actualité 

Le constructeur dispose d'ores et déjà de véhicules s'appuyant sur des carburants ou chaînes cinématiques alternatifs. Citons par exemple les FL et FE de la gamme Electric, deux véhicules sur batteries destinés à la distribution locale et à la collecte des déchets en milieu urbain. Ou encore les modèles FH et FM tournant GNL, pour le transport sur plus longues distances.
 
Pour autant, l'offre thermique ne sera pas abandonnée avant un bon moment, puisque les ingénieurs travaillent toujours à l'amélioration de l'efficacité des moteurs à combustion. "Les moteurs des véhicules actuels sont des convertisseurs d'énergie efficaces pouvant fonctionner au diesel ou à différents carburants renouvelables tels que le biogaz liquéfié ou le biodiésel, et la technologie dispose encore d'un potentiel de développement", signale Lars Mårtensson.

Arnault Disdero