Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Nouvelle année record pour Caterpillar

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Nouvelle année record pour Caterpillar © Caterpillar
Caterpillar vient de battre un nouveau record en 2012 avec un chiffre d’affaires de 65,87 milliards de dollars (49,93 milliards d’euros) en progression de 10 %. Une performance réalisée en début d’année car le quatrième trimestre, lui, est en baisse de 7 %, ce que Caterpillar explique par une politique de déstockage menée par ses distributeurs. Comme c’est le cas depuis toujours, l’entreprise est rentable avec un bénéfice net de 5,68 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros), en hausse de 15 %. Le résultat aurait pu être meilleur encore sans une déconvenue : le rachat d’un constructeur chinois d’étaiement pour galeries minières, Siwei, dont les actifs se sont avérés surévalués. Cela oblige Caterpillar à provisionner quelque 580 millions de dollars !

L’acquisition de Bucyrus en 2010 porte aujourd’hui pleinement ses fruits avec un apport de 4,76 milliards de dollars au chiffre d’affaires global. Ces matériels géants ont également permis à Caterpillar de se réorganiser autour de trois pôles de taille équivalente représentant chacun un tiers de l’activité : les machines pour la construction, les machines pour l’industrie minérale, et les moteurs et turbines. Très prudent quant à ses pronostics, Doug Oberhelman, P-DG, annonce un chiffre d’affaires 2013 compris entre - 7 % et + 4 %. « L’écart de nos estimations reflète le niveau d’incertitude auquel nous sommes confrontés dans le monde actuel. Nous sommes encouragés par l’amélioration récente de certains indicateurs économiques mais nous restons prudents. Même si nous nous attendons à un redressement de l’économie américaine, la croissance y sera relativement faible. Nous pensons que l’économie chinoise va continuer à progresser mais pas avec les taux de croissance des années 2010 et 2011. Nous restons également préoccupés par l’Europe et pensons que les économies de cette région vont continuer à se contracter en 2013 », explique-t-il.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus