Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Mercedes-Benz Trucks est séduit par les biocarburants de 2e génération

| |

Le constructeur a conçu ses moteurs pour les rendre compatibles avec l’ensemble des carburants alternatifs répondants à la norme EN 15940 soit, ceux de deuxième génération.  

 

Les sites web parasites sanctionnés !
A travers un évènement numérique, Mercedes-Benz Trucks dévoilera en première mondiale l'eActros le 30 juin prochain. © © Daimler Truck AG

Depuis la norme Euro VI en 2014, l’Europe a poursuivi ses engagements en matière de réduction des émissions en se fixant l’objectif d’une baisse de 15 % de CO2 en 2025 et de 30 % en 2030 par rapport à 2019. En outre, plus localement, les Zones à Faibles Emissions (ZFE), en prolifération dans plusieurs métropoles françaises, sont en voie d'imposer des réglementations strictes contre l’usage de certains matériels polluants.

 

Dans un tel contexte, pour réduire leur empreinte carbone, les constructeurs sont donc naturellement intéressés par les biocarburants et, dans le cas de Mercedes-Benz Trucks, par ceux de deuxième génération répondants à la norme EN 15940 comme le xTL.

 

Un biogazole attrayant

Non toxique, biodégradable et stable dans le temps en cas de stockage prolongé, le xTL permettrait de réduire de 88 % les rejets de CO2 et de 30 % les émissions de particules fines d’après les études de deux fournisseurs de carburants alternatifs Altens et Ginouves.

 

Autre avantage technique de ce biogazole réalisé à partir de biomasse, son utilisation n’implique aucune modification des moteurs et de leurs périphériques. Le processus d’injection, les conduites de carburants et les joints sont donc inchangés et les camions roulant avec le xTL répondent même aux normes à venir (Euro VI-d, etc.).

Vers une neutralité carbone

Pour atteindre les objectifs fixés en matière d’émissions de CO2, Mercedes-Benz Trucks inclut aussi dans sa stratégie l’usage d’énergies alternatives telles que la propulsion électrique ou la pile à combustible à hydrogène. D’ailleurs, plus largement, le groupe Daimler Truck dont le constructeur fait partie a clairement montré son engagement de réduction de son empreinte carbone en commercialisant, en 2019, le FUSO eCanter à propulsion électrique à batteries destiné à la distribution urbaine.

 

Le 30 juin prochain, Mercedes-Benz Trucks va, à son tour, dévoiler l’eActros, un camion de distribution lourde de 19/26 tonnes fonctionnant avec la même technologie que le FUSO eCanter mais offrant une autonomie supérieure à 200 kilomètres. Des prototypes de ce modèle ont été testés plus de deux ans par certains clients du constructeur afin de lancer un véhicule adapté au mieux aux besoins des utilisateurs grâce à une gamme étendue de services.

 

Un pas de plus vers le transport routier neutre en CO2.

 

Charlotte Divet