Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Mecalac anticipe la reprise

| Focus |

Le spécialiste français des engins urbains a fermé son usine d'Annecy-le-Vieux. Son directeur général, Alexandre Marchetta, se prépare à cette période d'inactivité en maintenant le cap. Témoignage.

Les sites web parasites sanctionnés !
Alexandre Marchetta directeur général de Mecalac © Arnault Disdero / Le Moniteur Matériels
"Lundi 16 mars, nous avions déjà pris la décision de fermer nos sites d'Annecy-le-vieux et Albens (Haute-Savoie) dès le lendemain. La situation devenait trop difficile en interne pour maintenir l'activité. Les gens avaient peur", relate Alexandre Marchetta, directeur général de Mecalac.
 
Aujourd'hui, ne reste plus qu'une dizaine de personnes au siège d'Annecy et six autres dans l'entité parisienne du groupe, de manière à "maintenir l'accès aux pièces détachées et à l'assistance technique, mais aussi d'assurer la logistique".
 
"Pour les autres salariés, télétravail ou chômage partiel sont de rigueur en fonction de la nature de la mission et des situations personnelles de chacun", poursuit le dirigeant qui attend "davantage d'informations de l'exécutif concernant le chômage partiel appliqué aux cadres".
 

Jeremy Bellanger