Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Manitowoc progresse et change de partenaire chinois

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Manitowoc progresse et change de partenaire chinois © Vincent Leloup
La division grues du groupe Manitowoc, qui englobe les marques Manitowoc, Grove, Potain et National, a progressé de 12,7 % l’année dernière jusqu’à atteindre un chiffre d’affaires de 2,44 milliards de dollars (1,85 milliard d’euros). L’activité est bénéficiaire. Parallèlement le groupe américain a changé de partenaire chinois. Le 24 janvier 2013 il signait un accord avec Shantui pour la création d’une société commune. « Les grues à tour ne sont pas concernées par cet accord qui ne porte que sur les grues mobiles » précise Eric Etchart, président de Manitowoc Cranes. Or cette division avait déjà signé un accord en Chine en 2008 avec Dongyue. Pourquoi en changer ? « Dongyue ne compte pas parmi les leader du secteur. De plus il ne dispose pas de l’agrément pour fabriquer des châssis ce qui limite l’intérêt industriel ». Shantui en revanche est un acteur d’une tout autre dimension, qui pointe dans le « Top 10 » des fabricants chinois d’engins de chantier. Autre avantage : c’est une filiale d’un géant industriel, Shandong Heavy Industry, qui, lui, fabrique ses propres châssis mais également ses ponts et ses boîtes de vitesses. « Shantui possède également une bonne image de marque » note Eric Etchart qui pense faire apparaître un double logo sur les futures machines communes : « Grove – Shantui ». « Ce seront des camions-grues, des machines moins perfectionnées que les grues mobiles tout-terrain qui sont utilisées en Europe ». Elles y seront tout de même proposées à travers le réseau Grove.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus