Manitowoc, Ascorel et Trimble amorcent une association

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Manitowoc, Ascorel et Trimble amorcent une association © Gilles Rambaud
Manitowoc, le groupe américain propriétaire des grues Potain, prolonge son association avec Ascorel, fabricant français de systèmes anticollision. Cela fait déjà vingt ans qu’Ascorel fournit ses systèmes à Potain qui les installe dans ses grues à tour. Cela va continuer. Mais un troisième larron vient se joindre au couple : Trimble, le géant américain du géo-positionnement, qui annonce un « partenariat » avec Manitowoc. Chez Trimble, les partenariats débouchent souvent sur la création d’un bureau d’études géré en commun, comme c’est le cas avec Caterpillar ou encore Hilti. Une « joint venture » sera-t-elle créée sur le même modèle ? « Nous verrons bien… », tempère Philippe Cohet, executive vice-president de Manitowoc Cranes, qui compte d’abord sur Trimble pour développer des logiciels de suivi à distance. Mais une autre perspective se dessine : intégrer le GPS de Trimble dans l’anticollision d’Ascorel. « Notre système est prêt à franchir ce pas », déclare Jean-Charles Deplace, directeur d’activité chez Ascorel. Allons encore plus loin : la mise au point d’un système anticollision en trois dimensions qui serait installé en première monte non seulement dans les grues à tour mais également dans les grues mobiles et les grues sur chenilles du groupe Manitowoc les rendant compatibles et communicatives les unes avec les autres… « Ce n’est pas de la science-fiction », laisse planer Philippe Cohet. « Je milite pour une plus grande intégration des systèmes anticollision dans l’offre des constructeurs. Il est contre-productif d’avoir à les démonter et à les remonter à chaque chantier comme c’est aujourd’hui le cas. Je trouve qu’il y a une vraie logique à ce que le fournisseur de grue l’ajoute à son offre, d’autant que la réglementation pousse à la généralisation de tels systèmes partout dans le monde. »