Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Manitou ressuscite le BT420

|

Manitou présente un successeur au célèbre petit chariot mais, cette fois, avec une cabine.

Les sites web parasites sanctionnés !
1,49 m de large pour passer par les portes-cochères. © Manitou

Quiconque a plus de vingt ans dans le métier se souvient du Manitou BT420. Ce tout petit chariot télescopique avait connu un grand succès car il arrivait à porter 2 t, c’est-à-dire un peu plus qu’une palette de parpaings, tout en ne mesurant que 1,44 m de large pour 1,94 m de haut. Sa mission : entrer dans les parkings, passer par les portes cochères, voire circuler dans les étages pour y prendre des palettes et les distribuer sur le chantier. Sortie en 1993, le BT420 a été commercialisé pendant 10 ans. Puis Manitou lui a trouvé un successeur : le SLT 415 Twisco, deux roues à l’avant, une roue à l’arrière. Cette architecture tricycle lui permettait presque de tourner sur place, améliorant la maniabilité. Hélas ! Cette troisième roue exigeait une troisième rampe sur la remorque ou plateau du camion pour pouvoir y grimper. Ce détail a ruiné la carrière commerciale du Twisco. Depuis lors, le plus petit Manitou est le MT625, plus gros et plus large que son ancêtre. Plus maintenant !

 

Le MT420 reprend les mêmes caractéristiques que le BT420 : seulement 1,49m de large pour 3,67m de long ; 1,90m de hauteur ; une hauteur de levage de 4,28m pour une capacité de charge de 2t. Mais, cette fois, avec une cabine. « La même que le MT 625 » précise François-Frédéric Piffard. Le pupitre et les commandes sont également au goût du jour pour faire de cette mini-machine un vrai chariot télescopique.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus