Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Manitou passe la barre des 2 milliards

| |

L'année 2019 s'est clôturée sur une bonne note pour le constructeur ancenien, avec un chiffre d'affaires record. L'avenir, cependant, s'annonce incertain.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le spécialiste de la manutention tout terrain a connu un résultat en hausse de 11% en 2019. © Bruno Levy / Le Moniteur Matériels
Pour la première fois de son histoire, Manitou a franchi le seuil des 2 milliards d'euros sur une année pleine. Le constructeur basé à Ancenis (Loire-Atlantique) a ainsi enregistré 2 094 000 000 euros sur les douze mois de 2019, contre 1 884 000 000 euros un an plus tôt. Cela représente une progression de 11%, portée par les zones Europe du Sud (+17%) et Amériques (+15%). Le directeur général du groupe, Michel Denis, a salué cette nouvelle : "Nous avons renforcé notre présence mondiale et nos parts de marché."
 
Lorsqu'on y regarde de plus près, tout n'est pourtant pas rose. Les résultats du quatrième trimestre connaissent effectivement un fléchissement de 6% par rapport à la même période de 2018, à 494 millions d'euros. Et les prises de commandes machines sont, elles aussi, en baisse : 483 millions d'euros contre 629 un an plus tôt. "Le doublement des prises de commandes du quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent redonne au carnet de commandes une profondeur de l'ordre de quatre mois d'activité", se satisfait toutefois Michel Denis. "Nous retrouvons ainsi notre point d'équilibre optimal entre les attentes en délais de livraison de nos clients et les besoins de visibilité de nos fournisseurs pour nous approvisionner de façon fluide, après le pic conjoncturel de délais que nous avions connu fin 2018."

Des loueurs attentistes

Reste que la direction du spécialiste de la manutention tout terrain se prépare déjà à une baisse de chiffre d'affaires en 2020. "Nous notons que, dans la construction, les loueurs continuent à avoir des discours positifs sur la dynamique du marché, tout en maintenant un comportement attentiste quant à leurs décisions d'investissement. Le ralentissement progressif de l'économie mondiale, assorti de sujets d'incertitude comme les effets du Brexit ou les élections américaines, nous conduisent à anticiper, pour 2020, un retrait de notre chiffre d'affaires de l'ordre de 10% par rapport à 2019", explique le directeur général.
 
Dans ce contexte, Manitou annonce également une prise de poste : Elisabeth Ausimour est nommée présidente de la division Material Handling and Access et membre du comité exécutif du groupe. Cette diplômée de l'EPF a débuté sa carrière aux Chantiers de l'Atlantique avant de rejoindre le groupe Manitou en 2005 pour y assurer successivement des responsabilités aux achats, à la qualité, puis comme vice-présidente de la Product Unit nacelles et, plus récemment, de vice-présidente ERP-Process redesign.
 

Arnault Disdero