Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Manitou n’envisage plus de croissance externe

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Manitou n’envisage plus de croissance externe © Gilles Rambaud
Dominique Bamas, homme du sérail, a remplacé Jean-Christophe Giroux à la présidence de Manitou. Ce dernier, arrivé à la tête de l’entreprise familiale en 2009, en provenance d’Alcatel, s’était fixé trois objectifs successifs. D’abord réussir l’intégration de Gehl, une entreprise américaine rachetée à prix fort quelques semaines avant que n’éclate la crise financière de 2008. Cet objectif est atteint puisque la marque a retrouvé la croissance (+ 30 % l’année dernière) et participe pleinement au 1,2 milliard de chiffres d’affaires du groupe. Le second chantier amorcé par Jean-Christophe Giroux était de restructurer l’outil industriel. Là, le succès est moins probant. Certains chariots ont souffert de malfaçons l’année dernière, certes imputables à des sous-traitants, et les équipes de l’usine d’Ancenis ont manifesté leur mauvaise humeur en début d’année à l’occasion de la cérémonie des vœux. La troisième étape devait être la croissance par acquisition externe. Cette stratégie est aujourd’hui enterrée. « Il n’y aura pas d’acquisition externe », tranche Dominique Bamas qui est nommé à titre transitoire. Le conseil d’administration a annoncé qu’il proposera deux nouveaux noms à la ratification de l’Assemblée générale des actionnaires du 6 juin 2013.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus