Manitou croit dans les mastodontes

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Manitou croit dans les mastodontes © Gilles Rambaud
« Ce n'est ni plus ni moins qu'un chariot télescopique, mais en plus gros ». C'est ainsi que Jean-Philippe Herel, directeur de produits chez Manitou, résume le MHT 10230. Effectivement, cette machine ressemble à un chariot télescopique tel que les maçons en utilisent sur leurs chantiers, mais dont toutes les proportions auraient été doublées. Hauteur de la cabine : 3 m ; largeur : 2,85 m ; tailles des pneus : 25 pouces ; poids à vide : 29,5t... Le MHT 10230 soulève ainsi 23 t et sa flèche télescopique monte à 10 m, hauteur à laquelle l'abaque affiche encore une capacité de 15 t. « Ce sont des machines pour applications spéciales » précise Jean-Philippe Herel pour qui les accessoires hydrauliques installés en bout de flèche comptent autant que le porteur lui-même. Pince de préhension, potences, fourches ou nacelles, Manitou en a une dizaine au catalogue et se montre ouvert au sur-mesure. Car ce sont ces outils particuliers qui ont le plus souvent décidé des acheteurs, même si les MHT ont de bons arguments à faire valoir par eux-mêmes. Ils sont plus maniables qu'une chargeuse et capable de déporter leur charge. Par rapport à une grue automotrice lente, ils sont moins chers.