Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Loxam est prêt pour la reprise

|

Le numéro 1 français de la location de matériel a légèrement progressé en 2015 grâce à l’international, et attend sereinement l’année 2016 qui s’annonce meilleure.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les agences vont progressivement adopter une nouvelle identité visuelle © loxam

« Nous allons dépasser les 900 millions d’euros de chiffre d’affaires ». Toujours d’une extrême prudence et sans jamais exprimer le moindre triomphalisme, Gérard Déprez, président de Loxam, affiche pour cette année 2016 confiance et sérénité. Le chiffre d’affaire de son enseigne de location a atteint 838 millions d’euros en 2015, soutenu par l’activité internationale (+20% à 184 millions d’euros) alors que l’activité française perdait 1,2%, parallèle à la tendance générale du marché national. Or celui-ci devrait reprendre des couleurs. « Aujourd’hui, à fin mars 2016, nous n’avons toujours pas enregistré de signes de redémarrage, mais toutes les projections tablent sur une amélioration, d’abord du bâtiment puis des travaux publics » analyse Gérard Déprez. Voilà qui devrait soutenir la croissance organique. Quant à la croissance externe, elle va porter ses fruits avec l’intégration pleine et entière de Hertz equipment, racheté l’année dernière.

 

Cette opération importante (le numéro un rachetant le numéro trois) va rapporter à Loxam autour de 50 millions d’euros par an et conforter sa place de leader, avec environ 20% du marché français de la location de matériels. Ce sont 60 agences qui rejoignent le réseau, mais toutes n’y resteront pas. « Certaines nous ouvrent des villes où nous n’étions pas, d’autres font doublon avec des agences existantes. Dans ce cas l’une des deux fermera et nous proposeront des reclassements internes aux salariés, car nous avons encore besoin de personnel » anticipe Gérard Déprez qui ne voit là que les mouvements naturels d’un réseau comptant 450 agences en France. Hertz lui a également apporté un parc matériel jeune et bien entretenu en cours d’intégration parmi les 220 000 machines gérées par le loueur. Autant de moins à acheter. Cela tombe bien : Loxam ne prévoit pas d’investir fortement. « Nos achats de matériels vont rester stable en 2016 ». Or ils avaient spectaculairement chuté en 2015, passant de 251 à 149 millions d’euros. Que les vendeurs de matériels ne se fassent pas d’illusion : les achats de Loxam resteront, cette année encore, à ce faible niveau.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus