Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Loueurs et levageurs se rapprochent

|

Les représentants des deux professions ont signé un accord prévu pour une durée de 3 ans.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les grues mobiles sont à la fois des poids-lourds et des engins de chantier. © Gilles Rambaud

La Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et manutention (DLR) et l’Union française du levage (UFL) viennent d’officialiser un accord de rapprochement. Pour une période de 3 ans, le DLR apporte son soutien logistique et son expertise afin que l’UFL puisse concrétiser ses projets et notamment faire valoir son point de vue auprès des acteurs de son marché. Avec cet accord, le DLR entend renforcer un peu plus son poids sur le marché de la location, les levageurs étant des loueurs de grues mobiles. « Nous avons des clients communs, nous intervenons sur les mêmes chantiers, nous avons des préoccupations proches » constate Hervé Rebollo, le secrétaire général du DLR.

 

Les levageurs avaient un temps fait partie du DLR, quand leur organe de représentation s’appelait le SNUG. Mais ils en avaient claqué la porte pour rejoindre l’Union des sociétés de transports et de logistiques de France (TLF) mieux à même, selon eux, de porter leurs revendications quant à la taxe à l’essieu (copieuse pour les grues mobiles qui comptent jusqu’à dix essieux !) et la circulation des convois exceptionnels (activité importante des levageurs, soit pour leur compte propre soit pour compte d’autrui). A la fois routier et loueur de matériel, cette profession oscille entre les deux. Le balancier penche cette fois vers le chantier.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus