Location : des recrutements à prévoir au premier trimestre 2022

| |

D’après le sondage Rental Tracker réalisé par l’ERA (association des loueurs européens) et son magazine IRN, les loueurs européens s’attendent à des taux d’utilisation de leurs matériels plus importants en 2022. Plusieurs d’entre eux prévoient même d’embaucher en début d’année.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Location : des recrutements à prévoir au premier trimestre 2022 © Moniteur Matériels

Plus de 125 entreprises européennes ont répondu au sondage de l’ERA et de l’IRN, réalisé en fin d’année 2021. Parmi les répondants, 70 % ont constaté une augmentation des taux d’utilisation de leurs matériels à la fin du quatrième trimestre 2021, avec un bilan positif de 65 %. Seules 5 % des entreprises interrogées ont toutefois reporté un repli sur ce volet.

 

Plus largement, en fin d’année, 57 % des sondés ont noté une amélioration de la situation pour leurs activités, 35 % n’ont observé aucun changement tandis que 8 % font état d’un impact négatif. Un état des lieux donc plutôt positif même si légèrement moins optimiste qu’au second trimestre 2021. D'ailleurs, 70 % des entreprises prévoient de recruter au premier trimestre 2022.

La France reste prudente

Les perspectives pour 2022 ont par ailleurs évolué. Si, en juin dernier, 68 % des répondants anticipaient des dépenses en hausse pour la nouvelle année (contre 6 % présageant des dépenses en baisse), en fin d’année, ils n’étaient plus que 63 %.

 

De façon générale, les pays nord-européens restent plus confiants pour 2022 que ceux d’Europe du sud puisque 76 % des sondés de ces zones géographiques s’attendent à investir plus cette année qu’en 2021.

 

En revanche, les entreprises françaises semblent plus prudentes. Elles sont moins tentées de formuler des prédictions positives sur un an concernant leurs activités et se sont montrées les plus timides en matière d’investissements et de recrutements prévus au premiers trimestre.

 

Charlotte Divet