Les projets de développement de CFE

|

"Nous comptons accroître notre parc, à présent cent soixante-cinq unités, pour atteindre, dans les cinq ans, un chiffre d'affaires d'au moins 15 millions d'euros, contre 9 aujourd'hui", explique Jean-Paul Dury, le pdg de CFE, loueur de gros matériels sans chauffeur. Mais pour cela, il lui faut un partenaire financier qu'il n'a pas encore trouvé. Autres voies de développement: le service des grands comptes, en location de longue durée ou précaire, au travers de contrats cadres, et la fourniture d'équipements techniques. Jean-Paul Dury pense notamment à la démolition. "Nous regardons aussi vers les concasseurs et les cribles mobiles."