Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Les importateurs français de matériel

|



© Matériels et Chantiers
Il n’y a pas eu d’exception française. Les importateurs de matériels affichent une baisse de 45% en 2009, équivalente à celle d’autres pays. La France est à l’unisson des grands marchés européens comme l’Allemagne et l’Angleterre tout en souffrant moins que l’Espagne ou l’Irlande. Il n’y a pas eu non plus de variation selon les types de matériels, le gros (-60% pour les tombereaux articulés Bell) souffrant autant que le petit (-53% pour les minipelles Takeuchi). Quelques exceptions sont cependant à remarquer comme Wacker France qui a élargi son périmètre d’activité avec l’intégration des produits Neuson et Kramer, sauvant ainsi son année. Hilti, avec seulement -12% prouve que les ventes d’outillages électroportatifs s’en sortent mieux que les biens d’équipement plus coûteux. « Les cycles de renouvellement du petit matériel sont plus rapides que celui du gros. De plus, ces équipements n’exigent pas d’investissements trop lourds et sont rapidement rentabilisés. La décision d’achat est plus facile à prendre que pour une grue ou un chariot télescopique », analyse Jean-Claude Pézier, PDG de Chapin matériel, distributeur en Bretagne.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus