Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Les fabricants japonais d’engins n’ont pas souffert du tremblement de terre

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Les fabricants japonais d’engins n’ont pas souffert du tremblement de terre © Gilles Rambaud
Les fabricants japonais de matériels de chantier n’ont pas trop souffert des conséquences du tremblement de terre du 11 mars 2011. C’est ce qu’il ressort de la lecture de leurs rapports annuels récemment publiés, les Japonais ayant pour tradition de clôturer leurs exercices fiscaux au 31 mars de chaque année. 1 981 milliards de yens de chiffre d’affaires pour Komatsu (18 milliards d’euros) et 817 milliards de yens pour Hitachi Construction Machinery (7,4 milliards d’euros), respectivement numéro 2 et numéro 4 mondial, tous deux en progression. La catastrophe a d’abord eu un impact négatif en frappant onze de leurs sites de production dont l’usine Komatsu d’Ibaraki qui fut durement touchée. Mais les industriels ont très vite réagi pour retrouver une cadence normale dès le mois de mai 2011 puis améliorer leur volume de production. Les belles couleurs de leurs résultats nets (1,5 milliard d’euros pour Komatsu et 209 millions d’euros pour Hitachi) prouvent que les bilans comptables ont pu absorber sans trop de difficultés ces surcoûts imprévus (reste à analyser les comptes des compagnies d’assurance…). Vient ensuite l’impact positif de la catastrophe : celui d’une relance de la demande intérieure en engins de chantier pour reconstruire les zones sinistrées. Le marché japonais a bondi de 30 % en un an, du jamais vu ! Conscients de bénéficier du malheur d’autrui, Komatsu et Hitachi font cependant preuve d’un civisme très japonais en fournissant gracieusement des matériels aux localités les plus touchées. Une donation en nature qui représente pour Komatsu quelque 18 millions d’euros.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus