Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche
  • Accueil
  • Tendance
  • Les fabricants européens d’engins de chantier enregistrent un signe net de ralentissement

Les fabricants européens d’engins de chantier enregistrent un signe net de ralentissement

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Les fabricants européens d’engins de chantier enregistrent un signe net de ralentissement © Gilles Rambaud
« Même si le niveau de la demande en Europe reste convenable en valeur absolue, il est clair que l’ambiance a changé », prévient Johann Sailer, président du CECE, le syndicat européen des fabricants d’engins de chantier, qui a tenu son congrès annuel à Berlin, le 26 octobre dernier. C’est loin d’être un krach, d’autant que le CECE reste sur sa prévision d’une année positive à +6 %, portée par les commandes enregistrées lors du premier semestre. Mais depuis la demande s’est ralentie dans les grands marchés de l’Union comme l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne tout en réussissant à encore baisser en Espagne (-40 %) et en Italie (-35 %) « alors que nous pensions que ces pays ne pouvaient pas tomber plus bas qu’ils étaient déjà ». Le salut ne viendra pas des pays émergents (importateurs d’engins de chantiers fabriqués en Europe) à l’image de la Chine où la demande s’est fortement réduite (-25 % pour l’année 2012). Compte tenu des longs délais de livraison de ces machines, les tendances calculées au mois d’octobre ont une très forte probabilité d’être définitives, les commandes reçues au mois de novembre n’ayant que peu de chance d’être facturées cette année. Et 2013 ? « Nous sommes pessimistes. Les marchés porteurs ne progresseront plus autant et ceux dont nous pensons enfin qu’ils ont touché le fond ne se redresseront que lentement », regrette Johann Sailer. L’industrie européenne des engins de chantier pèse pour 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires et emploie 130 000 personnes. Elle représente à elle seule 20 % de la production mondiale.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus