Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Les experts ont la cote

| |

La cote des matériels est un outil indispensable aux experts sollicités par le secteur privé ou par la justice, dans le cadre du règlement de certains litiges.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les experts utilisent la cote de référence pour évaluer la valeur des machines. © Jérémy Bellanger
Accessible à tout acteur pour le guider dans ses velléités d’achat ou de vente d’engins, la cote émise par la Fédération nationale des travaux publics est tout aussi – voire plus – indispensable aux experts chargés d’évaluer la valeur des machines. évidemment, l’existence d’un tel outil ne dispense pas ces professionnels de s’appuyer sur une solide expérience pour mener à bien leur mission. En effet, nombre de matériels anciens ne sont plus cotés. Leur évaluation suppose, dès lors, une connaissance fine du marché. Mais dans les autres cas de figure, la cote reste encore le meilleur moyen, et même le seul, de fonder une analyse sur des éléments tangibles : âge, nombre d’heures de travail au compteur… Elle contribue ainsi à conférer une certaine autorité aux résultats fournis par les experts indépendants. C’est d’ailleurs cette autorité que recherche une société désireuse d’estimer la valeur de son parc dans le cadre d’une cession, par exemple, ou pour mettre à l’épreuve le chiffrage proposé par une assurance. 
 
Bien sûr, une entreprise peut décider d’estimer seule ses actifs matériels, mais ses conclusions pourront davantage être soumises à caution. On ne le sait que trop bien ! Même de bonne foi, un propriétaire aura plutôt tendance à surévaluer une machine pour laquelle il peut nourrir un certain attachement. « Au fil de ma carrière, j’ai pu voir différentes expressions de ce lien émotionnel. Malheureusement, avoir posé de la moquette dans un tractopelle n’en augmente pas la valeur », explique Jacques Haon, expert auprès de la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Outre le secteur privé, les tribunaux sont également susceptibles de recourir sur ordonnance aux  services d’un expert judiciaire. Dans le cas d’un litige entre deux parties, il sera demandé à ce dernier de réaliser sa petite enquête pour répondre aux questions du tribunal. Après avoir évalué les causes d’un accident ayant entraîné la casse d’une machine, il lui restera alors à chiffrer les réparations ou la valeur de remplacement dudit matériel. Là encore, la cote, si elle existe, lui servira de base. En l'absence de cote de référence, il lui faudra estimer une valeur d’usage. 
 
À sa manière, la cote des matériels contribue donc à résoudre nombre de litiges en permettant d’établir un chiffrage définitif. Une fois établi, celui-ci débouchera dans 80 % des dossiers à un accord sans que l’affaire soit jugée au fond. Comme le veut le dicton, « un mauvais accord vaut souvent mieux qu’un bon procès » au regard de parties peu enclines à s’enliser dans un parcours judiciaire fastidieux et onéreux.

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus