Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le Seimat prévoit un marché stable en 2019

| |

Le syndicat table sur un volume de 56 000 engins de BTP vendus dans l'année en France. Soit autant qu'en 2018, qui fut une excellente année tous matériels confondus.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les ventes de matériels de terrassement lourds devraient progresser de 2,8% en 2019. © Abode Stock
Le Seimat (Syndicat des entreprises internationales de matériels de travaux publics, mines et carrières, bâtiment et levage, manutention) a fait part de ses perspectives pour l'année 2019. Comme le Cisma, le syndicat s'attend à un marché stable dans l'Hexagone, à un niveau proche des années record 2007 et 2008.
 
Le Seimat prévoit ainsi des ventes de matériels de terrassement lourds à 5 300 unités, soit une progression de 2,8%. Sur les engins compacts, les ventes resteraient analogues, à 17 250 unités. Du côté des matériels pour le béton, le syndicat projette une progression de 3% ; lorsque les matériels de manutention et levage ne devraient croître que de 1%. Seules les machines routières et de compactage verraient leurs ventes s'affaisser (-7%) en 2019.
 

Les ventes de 2018 dans le détail

L'an passé, les matériels de terrassement lourds ont progressé de 8%, atteignant 5 156 machines. Les pelles sur chenilles supérieures à 12 tonnes ont connu une forte progression (+7%), à 2 377 unités. Les pelles sur pneus supérieures à 11 tonnes, dynamisées par les travaux dans les grandes métropoles et les chantiers du Grands Paris, ont de leur côté crû de 6%.
 
Les engins compacts ont enregistré la plus faible progression (+2%) sur l’année 2018, à 17 242 unités. Les mini-pelles, qui représentent à elles seules 66% du volume, ont connu un léger recul (-2%) sur un an, à  11 387 unités.
 
Les ventes de matériels routiers et de compactage se sont établies à 14 999 unités, en forte hausse (+9%) : 3 718 compacteurs à rouleaux, 11 055 pilonneuses et plaques vibrantes, et 226 finisseurs (au niveau du record de 2007).
 
Les machines pour le béton, essentiellement représentées par les bétonnières portées (1 295 camions toupie), ont progressé de 8%. Les ventes ont été soutenues par la bonne tenue de l’activité dans le secteur du bâtiment.
 
Les matériels de manutentions et levage, composés essentiellement de nacelles élévatrices et de chariots télescopiques, ont connu la plus forte progression : +29%. Le segment des chariots télescopiques profite d’une activité soutenue dans les deux secteurs agricole et bâtiment permettant d’établir un record de vente avec 8 573 unités.
 
Au total, 56 227 machines de BTP ont été vendues en France en 2018.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus