Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le rail prend l'express de la transition digitale

|

Partager et centraliser l'information entre acteurs d'un même projet, telle est l'ambition de la plate-forme Finalcad, déployée sur des travaux de rénovation de voies à Dreux. 

Les sites web parasites sanctionnés !
Les équipes d’ETF ont adopté la solution pour mieux piloter leurs interventions.
Planifié, l’avancement d’un chantier est une somme d’opérations successives ou réalisées en parallèle, et généralement interdépendantes. Leur pilotage avec précision suppose de centraliser les informations de chacune en un minimum de temps, sinon en temps réel. Les nouvelles générations de plates-formes collaboratives et digitales répondent à ces besoins de collecte, de partage et de mutualisation des données entre équipes sur et hors site.
 
 
Créée il y a une dizaine d’années, celle de Finalcad a été adaptée à la construction ferroviaire depuis 2016 ; le fournisseur de solutions numériques pour le BTP l’ayant notamment enrichie de retours d’expérience de chantiers menés dans cette filière. Filiale ferroviaire d’Eurovia (groupe Vinci), ETF l’a récemment déployée lors de la rénovation des voies de service à Dreux (Eure-et-Loir), qu’emprunteront les nouveaux trains Regio 2N au printemps 2021.
 

Une productivité sur le chantier 

 
Les travaux ont été réalisés de septembre à novembre?2020, avec un mois en double rotation 2?x?8. Durant cette période, la plate-forme a permis de centraliser toutes les informations nécessaires au pilotage et au suivi du chantier entre les équipes d’ETF (conducteurs de travaux, chefs de chantier…), la maîtrise d’œuvre (surveillants des travaux et chefs de projet) et SNCF Réseau, le client.
 
 
Avec un gain de temps estimé à au moins une heure par jour pour toutes les parties prenantes, elle a notamment servi à éditer et à générer automatiquement des journaux de chantier sous la forme de synthèses consolidées détaillant les événements et travaux quotidiens avec photos, commentaires… « Les bénéfices de la collaboration avec Finalcad ont été une meilleure gestion de la coactivité, un meilleur suivi de la qualité du chantier, des gains de temps pour les équipes, notamment lors des rotations, un suivi plus rapide et un reporting plus précis », confirme le chef d’agence d’ETF, Jérémy Gognet. Une première étape.
 
 
Il poursuit : « Nous souhaitons déployer ce type d’outil sur la majorité de nos chantiers en Île-de-France, ainsi que la digitalisation à grande échelle, et intégrer le BIM dans nos offres. » Avec un effectif de 120?personnes aujourd’hui, Finalcad a été reconnue en 2019 par les pouvoirs publics comme faisant partie des 40 start-up les plus prometteuses en France, et elle devrait accompagner ETF dans sa transition digitale.